100 jours de Kassory à la Primature : « Les espoirs ont été trahis », estime le député de Labé

août 31, 2018 5:26
0

Kassory Fofana vient de franchir le cap des 100 jours à la Primature. Ce parcours est une occasion pour les uns et les autres de jauger son bilan de sa gestion. En tout cas à Labé, le député uninominal de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) trouve que les espoirs ont été trahis.

D’après Mamadou Cellou Baldé, ces 100 jours du Premier ministre Kassory sont synonymes d’échec.

« Par rapport à tous les engagements qu’il a pris devant l’Assemblée nationale, je dirais que c’est un échec. Il s’était engagé à faire de la lutte contre la corruption une priorité. Il avait promis conformément aux prérogatives de l’article 58 de la Constitution de promouvoir le dialogue politique et social. 100 jours après, la crise est là. Il avait réclamé à l’opposition républicaine à l’époque un mémorandum pour lui permettre d’être suffisamment imprégné. Il faut dire que les espoirs ont été trahis parce que nous avons arraché difficilement à la veille de la marche du 09 aout un accord entre la mouvance et l’opposition à travers le président du comité de suivi, le ministre de l’Administration du Territoire. Jusqu’à présent il peine à installer ses élus là. Aujourd’hui, on n’a pas d’explications claires et cohérentes par rapport à la non-installation des élus et des exécutifs des communes » dénonce-t-il.

L’interdiction des marches pacifiques dans tout le pays par le PM est un recul démocratique estime le député Cellou Baldé : « vous avez été témoin de comment la crise syndicale a été gérée dans notre pays. Le Premier ministre s’est surtout illustré par une dose d’arrogance. Il a fait passer des messages à travers le ministre de l’Administration du Territoire dans tout le pays pour interdire ce que la constitution a déjà autorisé. C’est-à-dire le droit de manifester. Ça c’est un recul démocratique », soutient-il

Pour ce qui est de la cherté de la vie provoquée par l’augmentation du prix du carburant à la pompe, le député de Labé fustige : « il a demandé à la population, aux citoyens d’accepter ce sacrifice pour qu’on ne remette pas en cause l’équilibre macroéconomique. Même si pour moi cela est tout à fait fallacieux,  c’est une fois encore l’occasion de pomper dans les poches des citoyens pour s’enrichir et s’octroyer des privilèges. Le cabinet du Premier ministre a environ 31 conseillers avec rang de ministres. Vous savez ce que cela veut dire ! Donc, au lieu de diminuer le train de vie de l’État, Kassory Fofana a contribué à augmenter le train de vie de l’État pendant qu’il est en train de demander au plus pauvre de serrer davantage la ceinture», a déclaré le député Cellou Baldé et d’ajouter : « ce n’est pas tout ! Cela n’a pas suffit, il se permet d’aller danser la Mamaya à Kankan, sillonner la Haute Guinée, parrainer des événements avec l’argent du contribuable guinéen. C’est une insulte au peuple de Guinée. Je dis tout simplement qu’il a échoué. Que pour ceux qui avaient un grain d’espoir c’est un espoir trahi. Pour nous autres qui n’attendions rien de l’arrivée de monsieur Kassory Fofana, je crois que l’histoire est en train de nous donner raison. Kassory  ne contribuera pas à améliorer les conditions de vie du guinéen. »