1ère édition de Guinea Investment Forum (GUIF): l’APIP et ses partenaires annoncent les couleurs

0
1086

Sous le haut patronage du Président Alpha Condé, la première édition du Guinea Investment Forum (GUIF) se tiendra les 24, 25 et 26 février 2021. L’initiative est de l’Agence de Promotion des Investissements Privés (APIP-Guinée), en partenariat avec la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Société Financière Internationale (SFI).

Au cours d’un point de presse relatif à cette grande manifestation, les organisateurs ont décliné l’objectif recherché à travers cet évènement qui vise non seulement à mobiliser les investisseurs publics, mais aussi à conclure des transactions structurantes. Aux dires des conférenciers, il sera également question d’amener les partenaires à s’engager et à agir efficacement en vue de faciliter davantage les investissements en Guinée.

Invoquant les raisons qui ont prévalu à l’initiation de cet évènement transactionnel, le Directeur Général de l’APIP, après avoir fait noter que pour mieux qualifier le secteur privé, il faut le mettre en interaction avec le monde étranger pour créer naturellement des champions locaux, a motivé cette manifestation en ces termes :

« Nous avons décidé de lancer ce forum inédit pour mieux accompagner et qualifier notre secteur privé. Mais, ce n’est pas un forum comme les autres. C’est un forum transactionnel où le travail en amont est plus important que le jour du forum. Déjà, je puis vous dire qu’on a pu collecter une cinquantaine de projets privés d’une valeur de 740 millions de dollars sans publicité ». Toute chose qui fera dire à M. Namory Camara qu’il s’agit là d’une occasion inédite pour son institution de promouvoir la Guinée à travers ses énormes potentialités dans les secteurs vitaux, notamment dans le domaine de l’agrobusiness, des infrastructures, du tourisme, mais aussi des technologies de l’information et de la communication.

La Banque Africaine de Développement (BAD) est un partenaire stratégique de ce grand rendez-vous de Conakry. D’entrée de jeu, son Représentant-résident en Guinée a salué la vision qu’a le chef de l’Etat pour le développement de la Guinée. Une vision qui, selon M Léandre Bassolé, consiste à mettre le secteur privé au centre des investissements stratégiques.

« Donc, au regard de cette vision et au regard des grands chantiers à venir au niveau national, le Groupe de la Banque Africaine de Développement a décidé d’accompagner l’APIP et le gouvernement dans l’organisation du premier évènement de ce genre en Afrique de l’ouest », a-t-il justifié non sans rappeler que le développement, sur toutes ses formes, doit s’inscrire dans une approche qui implique de façon pleine et entière le secteur privé tant national qu’international.

C’est le Ministre des Investissements et des Partenariats publics-privés qui a présidé la cérémonie de lancement officiel du GUIF, cette organisation qui s’inscrit dans la vision du Président de la République : celle de faire de la Guinée une destination de charme pour les investisseurs.

Evaluant la portée de cet évènement qui mobilisera plus de 1000 participants à Conakry, M. Gabriel Curtis a indiqué que celui-ci devrait permettre aux partenaires et aux amis de la Guinée de s’engager et d’agir ensemble en vue d’accroître substantiellement l’attractivité des investisseurs dans notre pays.

« C‘est un forum d’investissement mais qui n’est pas classique. On note avec satisfaction des avancées appréciables des préparatifs du GUIF. A date, avec 51 projets estimés à 741 millions de dollars et des fiches de projets qui ont été produits. (…). Cette fois-ci, nous avons innové grâce au travail qui a été fait par l’APIP pour le rendre beaucoup plus transactionnel,  c’est-à-dire qu’il va y avoir des projets qui vont être proposés et qui vont être financés. Ça va être aussi une belle plateforme pour attirer d’autres investisseurs que ça soit des investisseurs nationaux ou internationaux et de montrer la potentialité qu’est la Guinée dont elle regorge », a-t-il expliqué.

A noter que Guinea Investment Forum a été institutionnalisé suivant un arrêté du Ministre des Investissements et des Partenariats publics-privés. Il devient ainsi cet évènement qui regroupera tous les deux ans des invités venus de partout à travers le monde. Et vu que cette première édition a lieu dans un contexte marqué par la crise sanitaire, les organisateurs indiquent que le forum se déroulera de manière hybride : en présentiel à l’hôtel Sheraton Grand de Conakry et en virtuel à travers une plateforme numérique exclusivement conçue à cet effet.

 La rencontre a mobilisé des représentants des missions diplomatiques établies au pays, des cadres de l’administration publique et privée, des chefs d’entreprises, des opérateurs économiques, ainsi que de nombreux invités de marque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.