Boffa : les jeunes dans la rue, exigent, le départ du préfet et du DPJ

0
1347

Très tôt ce matin, plusieurs jeunes de la préfecture de Boffa  sont sortis dans la rue pour manifester contre le préfet et le directeur préfectoral de la jeunesse.  Ils scandaient des slogans  du genre  » A bas le préfet  »,  »A  bas le DPJ » et  »A bas la magouille des autorités de la préfecture ‘’. Ces jeunes protestent contre le non-respect des engagements de la société minière Alufer qui refuse d’employer les jeunes de Boffa, tout en recrutant ceux des autres contrées, a appris Guineenews

« Nous jeunesse de Boffa, on en a marre de la magouille de cette autorité qui ne peut même pas défendre les intérêts de ses citoyens. C’est leur intérêt seulement qui leur préoccupe. Sinon, on n’a tout fait, pas de solution. On dirait qu’il n’y a pas de préfet. Depuis   qu’elle est là, on rien vu du concret. Sa résidence est comparable à un cimetière.

Pour le cas du directeur préfectoral de la jeunesse de Boffa, c’ est aussi pire. Il ne peut même pas rassembler les jeunes. La coupe du président Alpha condé au niveau de la région administrative de Labé, toutes les autres préfectures étaient parties avec leur DPJ sauf Boffa. Les jeunes artistes sont abandonnés, pas de soutien ni rien. Si l’Etat est pour le développement de Boffa, il n’a qu’à voir sa situation. C’est l’objectif de notre manifestation de  ce mardi 20 novembre 2018 », a témoigné un manifestant sous l’anonymat.

Selon un des membres de la troupe artistique qui était parti représenté Boffa lors de la quinzaine artistique, il se dit déçu des autorités locales de Boffa. Il dira que « quand on était partis à Boké, on a été abandonnés par le DPJ. Pendant trois jours, on ne  le voyait pas. Même nos primes, on n’a pas eu et au retour comme on n’avait réclamé, il nous a abandonnés. (…) Leur stratégie c’ est de diviser pour mieux tromper ».