voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    30 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    37 enfants vulnérables de Kobela ont repris le chemin de l’école grâce à l’appui de l’UNICEF

    Ces enfants dont 18 filles en situation de vulnérabilité ont bénéficié des bourses scolaires de l’UNICEF afin de leur permettre d’accéder à une éducation inclusive et de qualité

    Située à 42 km de la région administrative de N’zérékoré, la commune de convergence de Kobela a une population de 15175 habitants répartis dans 6 districts. Kobela, à l’instar des autres communes rurales du pays, a été durement impactée par la COVID-19, notamment par la perturbation de l’apprentissage à la suite de la fermeture des écoles pendant plusieurs mois ; les enfants vulnérables ont été plus affectés.

    Afin de permettre à tous les enfants de bénéficier d’une éducation inclusive et de qualité, l’UNICEF a octroyé des bourses scolaires à 37 enfants vulnérables dont 18 filles. Ce geste a été hautement salué par les autorités locales de Kobela: « L’appui de l’UNICEF a changé considérablement la vie de ces enfants. Certains qui n’avaient pas de fournitures scolaires pour étudier ont fini par abandonner les études. Ce geste de l’UNICEF a apporté un grand changement dans leur vie surtout ceux qui viennent des villages assez éloignés de la commune rurale de Kobela », a indiqué Massé Camara, Sous-Préfet de Kobela.

    A Kobela, l’identification et le choix des enfants vulnérables ont été effectués selon les critères prédéfinis et sous le regard des autorités communales : « Nous avons impliqué toutes les parties concernées, à savoir, l’association des parents et amis de l’école et les autorités scolaires. C’est ce qui nous a permis d’identifier en toute transparence, 37 enfants remplissant les critères d’éligibilité à la bourse scolaire. Nous sommes reconnaissants aux efforts de l’UNICEF pour son appui au système éducatif dans la commune de convergence de Kobela »,  dira Cécé Charles Haba, Secrétaire Général de la Commune rurale de Kobela.

    Une bourse scolaire qui a changé la vie de ces enfants. Jeanne Lamah, 14 ans, fait la 8ème année au collège de Kobela. Depuis qu’elle a perdu son papa en 2014, elle n’avait plus de soutien et s’est retrouvée dans une vulnérabilité sans précédent « je partais en brousse ramasser du bois et parfois, je travaillais dans les champs d’autrui pour subvenir à mes besoins. C’était très dur pour moi. Mais depuis que j’ai bénéficié de cette bourse scolaire de l’UNICEF, je ne me concentre que sur mes études. Je suis très heureuse de faire partie des bénéficiaires », nous a t -elle confié.

    La prise en charge financière des enfants vulnérables est reconnue comme un facteur important pour leur scolarisation. Toute la communauté de Kobela se réjouit de cet appui de l’UNICEF, qui grâce à l’appui financier de The Catalyst Foundation, a permis à ces enfants vulnérables de prendre leur destin en main dans le futur.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE