A propos du mariage précoce, Alpha Condé tranche: «aucune fille ne doit plus se marier avant ses 17 ans»

0
1564

A la faveur de la célébration de la troisième journée des femmes maritimes et portuaires ce samedi 9 mars à Conakry, le président de la République Alpha Condé a clairement marquer son opposition aux mariages précoces dont victimes certaines femmes guinéennes. A cet effet, Alpha Condé a martelé qu’aucune femme ne doit être donnée en mariage avant ses 17 ans.  

«Monsieur le Secrétaire général des Affaires Religieuses, nous ne voulons plus qu’une fille soit désormais mariée avant ses 17 ans. Quand je vais à l’intérieur du pays, je vois des jeunes filles de 14 à 15 ans avec des bébés au dos. Non seulement elles ne peuvent plus aller à l’école mais aussi elles seront déformées. Parce qu’elles n’ont pas atteint l’âge de la puberté. Vous dites souvent que cette pratique ne date pas d’aujourd’hui. Je vous demande est-ce que vos grands-parents ont eu les téléphones portables ? Pourquoi alors les choses ne peuvent pas changer ? D’ailleurs, la campagne doit commencer par les imams. Nous n’allons plus accepter que les filles se marient avant 17 ans. Aussi, la violence faite aux femmes est terminée ! Quiconque bastonne sa femme, sera arrêté et emprisonné (rire)», a-t-il prévenu.

«Je veux qu’à 60 ans, nos femmes donnent l’impression de 20 ans. La chanson de l’artiste Oumou Dioubaté a été chantée pour la première en 1994 à Kissidoudou. J’ai dit qu’un jour que nous allons changer cette chanson pour dire que nos femmes sont belles. Elle dit dans sa chanson que nos souffrent, elle doit dire désormais que nos femmes guinéennes sont très belles. D’ailleurs, ce jour n’est plus loin s’il plait à Dieu. J’ai dit en 1993 que tellement nos femmes souffrent, à 20 ans, elles présentent la physionomie d’une femme de 60 ans», a-t-il fustige les conditions de vie de la gent féminine guinéenne.