Abdoulaye Sow sur la décision du tribunal : «le mensonge ne peut pas prospérer»

0
1087

«Le mensonge ne peut pas prospérer…» Telle a été la réaction de Abdoulaye Sow, le Secrétaire général contesté de l’USTG (Union Syndicale des Travailleurs de Guinée) au téléphone de Guinéenews après la décision du TPI (Tribunal de Première Instance) de Kaloum qui s’est déclaré incompétent à juger la demande du camp de Abdoulaye Camara qui l’avait saisi pour expulser le bureau de Abdoulaye Sow du siège de l’USTG.

Au bout du fil, Abdoulaye Sow a promis de donner ce vendredi d’amples explications sur le dossier mais aussi, celui relatif à la mauvaise volonté de l’Etat d’appliquer les l’accord signé entre lui et le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) le 10 janvier dernier au palais du peuple.

«Nos camarades n’avaient pas la qualité de porter plainte contre nous parce qu’ils n’ont respecté les textes de l’USTG. C’est pourquoi d’ailleurs ils ont été déboutés par le TPI de Kaloum qui s’est déclaré incompétent. Le tribunal dit qu’il n’a pas les moyens juridiques de statuer sur leur requête. Il n’y a qu’une seule USTG en République de Guinée, celle qui a tenu son congrès au palais du peuple les 19, 20, 21 novembre 2018.  Les autres sont des usurpateurs. La justice a dit le droit dans cette affaire. Nos amis clament partout qu’ils sont soutenus par l’Etat et qu’ils ont des parrains. Ce n’est pas une centrale syndicale, ce sont des gens qui plaisantent. Ce vendredi, nous allons nous prononcer non seulement sur ce sujet mais aussi, celui relatif à la mauvaise volonté de l’Etat d’appliquer l’accord qu’il a signé avec le SLECG le 10 janvier dernier…»