Abdourahmane Sano : « La démission de Cheick Sako est un acte de patriotisme qui doit inspirer les autres ministres »

0
987

Le ministre la Justice, Garde des Sceaux a démissionné du gouvernement hier lundi 27 mai 2019. Une décision qui résulte du silence du président de la République face au projet de remplacement du démissionnaire Me Cheick Sako dans ses fonctions de ministre, indique la lettre de démission.

Joint au téléphone par Guinéenews©, le président du Front national pour la défense de la Constitution dit y trouver un acte d’honnêteté de la part de Me Cheick Sako. « C’est un acte de patriotisme, un exemple qui doit pouvoir inspirer les autres autour du président de la République. Dans le contexte actuel, c’est vraiment quelque chose qu’on attend de ceux-là qui veulent que ce pays avance », confie Abdourahamane Sano.

De l’avis de notre interlocuteur, le démissionnaire tire des conséquences d’une réalité patente. Ce qui amène le président de la plate-forme des citoyens unis pour le développement (Pcud) à prendre acte de cette décision du ministre et de s’en réjouir.

« Parce que non seulement le projet de modification de la Constitution est une aberration, un excès de pouvoir, mais aussi un projet dangereux pour le pays. Egalement, il se trouve aujourd’hui que ce projet dangereux est soutenu par une volonté de pérenniser leur hégémonie sur le pays à travers l’enrichissement illicite. Je crois que le ministre ne pouvait pas poser un acte aussi honorable que celui qu’il a eu à faire hier », a évalué M. Sano au bout du fil.