Abus faits aux 18 femmes souffrantes de fibrome: voici les horribles aveux de leur bourreau

mars 19, 2019 5:54

Présenté ce mardi 19 mars à la presse par les services spéciaux du Colonel Moussa Tiégboro Camara, le pseudo-guérisseur de fibrome, Alsény Sako, alias ‘’Jean-Pierre Kolié’’, est facilement passé aux aveux avant de présenter ses excuses à ses victimes qui désormais constituées en collectif.

«Si je suis en mesure d’apporter une solution à leur problème, je le dis et si je n’y peux rien, je leur dis aussi. J’utilise des écorces et des racines des arbres. J’utilise aussi le Coran. J’ai hérité ce métier de guérisseur. Je n’ai jamais violé une femme. Elles ont menti pour me salir. J’ai traité beaucoup de femmes, j’ai même des témoins. Les vidéos qui se trouvent dans mon téléphone sont des preuves. Après mon travail, certaines femmes me demandent de filmer pour qu’elles montrent les images à leurs maris, à leurs copines et aux parents. Quand une femme a le fibrome, je l’administre des produits. Je fais rentrer les testicules de bouc dans le vagin pour pouvoir faire sortir le fibrome tout en pressant le ventre.  En réalité, je ne traite pas le fibrome (…). Je demande aux victimes de me pardonner, je présente toutes mes excuses. J’ai changé mon nom pour me permettre d’intégrer la Police nationale. Après quelques temps, on m’a dit que je pourrais porter mon propre nom», a-t-il expliqué.

Lire vidéo: