Accident de la circulation: une moto avec trois passagers percute l’arrière d’une voiture

avril 1, 2019 11:45

Nous sommes entre le carrefour Débélé  et la sous-préfecture de Mambia  située à une quarantaine de kilomètres de Kindia.  Ce dimanche matin, aux environs de midi, s’est produit un accident de la circulation intéressant une moto et une voiture Mercedes.  A notre arrivée sur les lieux, les services de sécurité, n’étaient pas encore arrivés. Nous n’avons donc pas pu recueillir les circonstances exactes à l’origine de cet accident auprès de la gendarmerie routière dont c’est la zone de compétence.  Mais, selon les informations recueillies, tout porte à croire qu’il s’agit d’une collision par arrière résultant du non-respect de la distance de sécurité entre les véhicules en marche.

Le conducteur de la moto  avait deux passagers et c’est dans cette position de surcharge et d’insécurité qu’il a heurté  le véhicule roulant devant lui, à un niveau où des ornières sur la route obligent les usagers à ralentir.  Au-delà des dégâts matériels enregistrés sur la voiture et la moto, les trois jeunes sur le ‘deux roues’ semblaient très éprouvés par le choc subi, suite à la collision. Ils ne présentaient pas de blessures apparentes, mais étaient affalés en bordure de route, attendant d’être secourus, pendant qu’une foule de curieux tournait alentour. Au même moment, de légers bouchons se faisaient et se défaisaient à hauteur des engins en cause, immobilisés au milieu de la chaussée.

La répétition presque quotidienne de ces séries d’accident de moto interpelle les autorités en charge du secteur.  La nécessité de former ces jeunes motocyclistes s’impose avec urgence, de même qu’une action permanente de contrôle et de sanction.

Pour ce cas d’espèce, sans vouloir leur jeter l’anathème, l’explication peut être trouvée dans le comportement quotidien dont font montre les motocyclistes. Dans l’ensemble, ils  prennent trop de risques, roulent trop vite, dépassent à tort et à travers, ne  portent pas de casque protecteur et bien plus encore.  La liste de leurs infractions est à l’aune de leur ignorance du code de la route.  Ainsi, pour le bien de tous, pour la sécurité des usagers, très nombreux à pratiquer ce mode de transport, il y a plus qu’une nécessité à  en tenir compte pour envisager les solutions appropriées, dans le court terme.