Accidents de la circulation: Cellou Dalein exprime sa compassion aux parents des victimes

0
444

C’est par une minute de silence et des prières en faveur des 25 victimes de l’accident de la circulation en début de semaine, que le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a entamé son allocution en marge de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti.

Pour Cellou Dalein Diallo, c’est une grande perte pour la Guinée. « Nous ne savons pas de quel parti ils appartiennent mais pour nous ce n’est pas important car ce sont des citoyens guinéens qui ont été arrachés à leurs familles respectives. Nous devons exprimer notre solidarité et joindre nos prières à celles des parents et amis pour le repos de leurs âmes », a entamé le chef de file de l’opposition.

Le chef de file de l’opposition a saisi l’occasion pour fustiger l’attitude du président de l’Assemblée Nationale qui aurait refusé l’appel de son groupe parlementaire, les libéraux démocrates à observer une minute de silence à l’endroit des victimes.

 » Autour de la mort, les Guinéens doivent se réconcilier.  Notre appartenance à cette Guinée doit primer à une autre appartenance à des partis politiques ou à des groupes particuliers. C’est pourquoi l’UFDG continue de se battre pour les droits des citoyens guinéens quel que soit le parti politique dans lequel il milite », affirme-t-il.

 « Je vous encourage à continuer dans ce sens. A chaque fois qu’un Guinéen est affecté dans votre environnement, venez manifester votre solidarité et votre soutien sans tenir compte de son appartenance politique parce que nous sommes d’abord des Guinéens. Les partis vont partir mais la Guinée restera. Aujourd’hui, on essaye de faire prospérer ce qu’on croyait révolu l’ethnie, mais on doit mettre la Guinée au dessus des partis politiques », conseille Cellou Dalein à ses militants massivement mobilisés.