Accusé d’avoir réconditionné le riz et le sucre avariés, Saidou Sow s’excuse !

mai 23, 2019 8:35

Interpellé par le secrétaire général à la Présidence, chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue, le crime organisé et l’office de répression des délits économiques et financiers, Colonel Moussa Tiégboro Camara, Mamadou Saidou Sow présumé auteur du reconditionnement du riz et du sucres à Boussoura dans la commune de Matam a reconnu les faits qui lui sont reprochés avant de se confondre en excuse. Lisez sa réaction !

« Les sacs étaient entreposés contre le mur. Ils ont été frappés par la moisissure, c’est-à-dire l’humidité. Quand j’ai informé mon patron depuis l’étranger, il m’a dit de ne pas les vendre et d’attendre jusqu’à son retour du voyage. Mais comme les sacs étaient frappés de moisissures, j’ai voulu changer les emballages tout en nettoyant les miens. Ce sont les couturiers qui m’ont apporté ces sacs d’une autre marque. C’est une première que je fasse une telle activité. Ce n’est pas bon, je demande pardon aux populations », a-t-il dit.