Accusé de vouloir politiser l’enseignement, le RPG Arc-en-ciel sort de son mutisme

0
834

Le président de la République a procédé à la validation de la Coordination des sections scolaires et universitaires  par le président de la République le 24 mars dernier. Un acte d’Alpha Condé qui a souffert de plusieurs interprétations.

A la faveur de l’assemblée générale hebdomadaire du parti présidentiel ce weekend, le Secrétaire général de la Jeunesse du RPG Arc-en-ciel a bien voulu apporter les précisions à propos en mettant les points sur (i). Le directeur général du Conseil guinéen des chargeurs, N’Bany Sangaré le dit entre ces lignes:

« Dans le cadre de la restructuration et du renforcement des structures de notre parti à la base, le RPG est un parti transversal, a pris le mouvement étudiant comme étant la force motrice pour l’épanouissement du RPG Arc-en-ciel au niveau de tous les acteurs politique de la Guinée. C’est pour cette raison que le dimanche 26 mars 2019 que le chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé en personne, s’est rendu au siège ici, aux côtés de la Direction centrale du parti, pour venir vanter les structures scolaires et universitaires au sein de notre mouvement.

Pour la petite histoire, le mouvement étudiant a commencé au sein du RPG depuis à l’origine. Nous avons commencé par une seule section universitaire qui était à Gamal Abdel Nasser. Après, nous sommes revenus, à la faveur de la multiplication des universités, à 5 sections universitaires. De 5 sections universitaires, nous sommes revenus à 10, pour vous dire que le RPG ne fait que grandir. Gouverner et gérer 10 universités, ce n’est pas chose aisée. C’est pour cette raison qu’en 2012, nous avons validé la première Coordination des sections scolaires et universitaires, au siège à Hamdallaye, avec alors 10 universités.

En fin 2013, nous avons également validé, à la faveur d’un nouvellement des structures universitaires, nous avons validé la deuxième coordination, avec 65 groupes. Cette coordination a été validée par la Coordinatrice nationale du RPG Arc-en-ciel, Hadja Nantènèn Konaté. Ce travail a continué, le travail d’occupation du terrain, de restructuration et de validation a continué au niveaux scolaire et universitaire, pour faire passer les messages du RPG, pour travailler avec l’ensemble de la société guinéenne. C’est pour cette raison que cette coordination qui était en activité depuis 2013, a travaillé, a pu s’épanouir pour installer les bureau de notre parti dans 103 centres d’enseignement supérieurs, professionnels et secondaires.

Donc, cette validation qui a eu lieu le 26 mars a pris en compte 103 bureaux du parti dans les 103 écoles dans la ville de Conakry, Dubréka, Kindia et quelques villes périphériques. Le travail ne fait que continuer. Cela va dans un esprit de politisation des centres d’enseignement scolaire et universitaire, dans un esprit d’encadrement , d’éducation populaire, pour faire passer le message du RPG Arc-en-ciel.

Contrairement à ce qui se dit sur certains médias que nous sommes en train de politiser les écoles, ce n’est pas du tout ça: c’est pour participer à l’éducation populaire, participer à l’encadrement des masses populaires pour leur passer le message, parce que chaque étudiant vit dans une famille. Quand le jeune est acquis, informé et suffisamment édifié, il peut informer sa famille, donner la bonne information pour lutter contre la désinformation. Donc, voilà un peu l’esprit qui a sous-tendu cette validation et qui a fait l’objet de beaucoup d’interprétations ».