Adama Sanoh à Guinéenews© : « Celui qui arrive à bien étudier aura la force » (interview)

0
1335

La grande mosquée de Kissidougou a été inaugurée ce vendredi 3 mai 2019. A cette occasion, la rédaction locale de Guineenews a rencontré le jeune récipiendaire du premier prix du concours de lecture du Saint Coran, organisé récemment au Koweït.  Âgé seulement de 13 ans, Adama Sanoh revient ici sur ses débuts d’apprentissage, ses sentiments après avoir remporté le prix et ce qu’il compte faire dans l’avenir.

Guineenews© : bonjour Adama! Tu viens de remporter la première place du concours de récitation du Saint Coran au Koweït. Quels sont tes secrets de réussite?

Adama Sanoh : bonjour! Depuis à bas âge, mon père m’a inscrit  à l’école coranique appelée « Markase ». Dans cette école, pendant (4) quatre ans, tu peux normalement mémoriser le coran. Pour moi,  grâce à Dieu, j’ai réussi à réciter en deux ans, deux jours.

Guineenews©: quels étaient  tes sentiments après avoir été déclaré vainqueur ? Dans la vidéo, on avait l’impression que tu as pleuré.

Adama Sanoh : j’ai pleuré parce qu’il y avait beaucoup de candidats. Certains étaient bien que moi. Il y avait des gens qui avaient des maîtres qui  étaient  mieux que  mon maître. Mais grâce au Tout Puissant Allah, j’ai gagné. J’ai pensé aussi, moi étant guinéen, qui ai appris le coran dans une langue étrangère, ne pouvait dépasser des arabes qui ont appris dans leur langue maternelle le coran. Vraiment, c’est ce qui m’a fait pleurer. J’ai pu être premier devant tous ces arabes-là! J’ai eu des  larmes aux yeux.

Guineenews© : tu es avec tes amis d’enfance. Tu vois certains dans la dépravation. Quels sont les conseils leur donnes-tu ?

Adama Sanoh : ce que je veux dire à tout le monde, c’est de prendre le courage dans les études. Je demande à mes amis d’abandonner la  délinquance et de s’occuper de leur formation. L’étude a une grande importance. Celui qui arrive à bien étudier aura la force et il sera considéré dans la société.

Guineenews© : quelles sont tes ambitions ?

Adama Sanoh : je veux continuer mes études jusqu’à obtenir mon doctorat en islam. Quand j’aurai mon doctorat, je veux enseigner et former les gens.

Guineenews© : quel est ton dernier mot ?

Adama Sanoh : c’est juste pour dire au peuple de Guinée que notre pays est en avance dans la religion islamique. On a des bons formateurs. Partout où tu vas en Guinée, tu peux étudier dans la paix. J’invite tout un chacun à accepter de se former. C’est ce qui peut faire progresser notre société.