Administration : le personnel du ministère de la Ville à l’école de l’archivage

octobre 19, 2018 9:34
0

Ils sont environ 42 cadres du ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire a bénéficié d’un renforcement des capacités en technique archivistique et aux nouvelles techniques de conservation des archives. Cette formation  qui a démarrée le 15 octobre dernier, a pris fin ce vendredi 15 octobre. C’est la salle de conférence de la direction nationale des Archives, sise à Kaloum qui a servi de cadre à la cérémonie de clôture qui a été présidée par la  cheffe de Cabinet du ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Hadja Mariama Bangoura. Elle avait à ses côtés plusieurs cadres techniques de son département et celui des archives.

Dans son intervention de circonstance, le directeur national des Archives a, après avoir remercié le ministre Dr Ibrahima Kourouma et ses collaborateurs pour l’organisation de cette formation en faveur des points focaux de leur département, s’est félicité de l’interactivité qui a existé durant ces 5 jours entre les bénéficiaires de la formation et les formateurs qui les a permis de se familiariser aux méthodes et techniques modernes d’archivage.

« Durant ces cinq jours, ces 42 participants se sont familiarisés aux méthodes et techniques modernes d’archivage. Ils ont découvert et maitrisé les textes législatifs et règlementaires en vigueur sur la gestion des archives en Guinée. Ils ont appris les normes générales et internationales de description des archives. Ils ont également appris de nouvelles méthodes de  récolement et de classement des archives avec des outils informatiques capables de faciliter le traitement archivistique adapté aux besoins des différents services du ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire », a expliqué, entre autres, Seydouba Cissé.

Pour leur part, les participants, ont par la voix de leur porte-parole, Fina Mady Camara remercié leurs formateurs  avant de préciser que ces nouvelles connaissances vont apporter un plus dans leur travail «durant les cinq jours de formation, nous avons eu à échanger sur quelques éléments archivistiques ci-après : notions essentielles archivistiques (vocabulaires archivistiques ; Chaines des opérations archivistiques et outils de travail ; locaux d’archives ; exercices pratiques et visite des archives nationales. Par ailleurs, nous recommandons à ce que cette initiative soit élargie aux services décentralisés et déconcentrés » souhaite Fina Mady Camara.

 Au nom de son ministre, la cheffe de Cabinet du Ministère de la Ville a vivement remercié le patron des archives guinéennes et ses collaborateurs pour, dit-elle, la bonne formation transmise aux cadres de  son département. Elle a, en outre, promis que les recommandations faites par les participants ne seront prises en compte le plutôt que possible.

«Le renforcement des capacités sera désormais  notre cheval de bataille pour vaincre définitivement la médiocrité de nos rangs. En retour, je vous demande de mettre déjà en pratique ce que vous venez d’apprendre ici et d’organiser des séances de restitutions à l’intention de vos collègues absents à la présente formation », a fait savoir Hadja Mariama Bangoura.

Cette séance de formation a été sanctionnée par des attestations pour les participants et par des distinctions pour le Secrétaire général et la Cheffe de cabinet du ministère de la Ville pour leur engagement à la réussite de ladit formation.