Administration parlementaire : des cas de doublons, de fictifs et de faux diplômes détectés (Kondiano)

décembre 31, 2018 4:22

Après trois mois de travaux en commissions, en inter-commissions et en plénières, la session budgétaire, ouverte le 5 octobre dernier, a pris fin ce lundi 31 décembre en présence des membres du gouvernement, des représentants des institutions républicaines et des diplomates accrédités en Guinée.

Dans son discours de clôture, Claude Kory Kondiano, président de l’Assemblée nationale, a révélé que l’assainissement du fichier du personnel de son institution a permis de détecter, à travers la biométrie, des doublons, des fictifs et des faux diplômes.

Selon le président de l’Assemblée nationale, il fallait, après un rapide constat, nécessairement prendre des dispositions urgentes pour l’assainissement du fichier du personnel de l’institution. A cet effet, une commission présidée par le 2ème vice-président a été mise en place pour faire ce travail.

Il a fait savoir que cette commission a fait un travail de fond remarquable. « L’état des lieux du personnel a été réalisé  et à travers la biométrie. Cela a permis d’identifier des doublons et des fictifs. Cette commission s’est aussi efforcée à identifier les faux diplômes afin de reclasser les agents dans les catégories qu’ils méritent. Le fichier a également été débarrassé des agents morts, et des absents permanents », a révélé Kory Kondiano sans pour autant annoncer les mesures envisagées contre les fautifs.

Très vite, a ajouté le président d l’Assemblée nationale, il aussi fallu envisager le renforcement des capacités des députés ainsi que des agents de l’administration parlementaire.