Aéroport de Conakry: l’Etat vise désormais un million et demi de passagers en transit

0
1663

La série de communications instituée par le chef de l’Etat a connu le passage, devant les médias, du ministre d’Etat, ministre des Transports. Comme ses cinq collègues du gouvernement qui l’ont précédé, il était question pour Aboubacar Sylla de présenter les acquis du secteur des Transports depuis l’avènement d’Alpha Condé au pour à maintenant.

Dans sa communication, le conférencier a abordé la question relative à l’extension de l’aéroport international de Conakry. Aux dires de l’ancien porte-parole de l’opposition républicaine, en 2010, il y avait à peine 248.000 passagers qui passaient par l’aéroport de Conakry.

« Aujourd’hui, nous en sommes à 527.000 passagers. Il y a là une avancée ainsi qu’au niveau du fret qui est passé de 2700 tonnes à 4600 tonnes en 2018. Il y a eu l’amélioration des infrastructures de l’aéroport de Conakry, la rénovation de l’aéroport international avec l’installation de deux satellites télescopiques. Ce qui n’existait pas auparavant. Et la construction d’un meeting point. Évidemment, nous ne sommes pas satisfaits. Et nous sommes actuellement en train de mûrir un projet de modernisation et d’extension de l’aéroport de Conakry pour faire en sorte qu’il puisse être capable d’accueillir non plus cinq cent et quelques milles passagers, mais, dans un premier temps, un million de passagers avant de passer à l’étape suivante, qui sera une extension de l’aéroport pour pouvoir faire transiter un million cinq cent mille passagers », a affiché Aboubacar Sylla.

Dans la même lancée, l’orateur a indiqué que les actuelles autorités ont fait procéder à l’agrandissement de l’aire de stationnement des aéroports, le tarmac, fait la mise à niveau des équipements d’aide à la navigation, procédé à la modernisation des équipements de la tour de contrôle de l’aéroport, à l’amélioration de la sécurité-incendie, au renforcement de la sûreté avec la mise à disposition de l’aéroport de Conakry deux scanners pour le contrôle des bagages, le portique et du magnétomètre pour le contrôle des personnes ainsi que le renforcement du contrôle documentaire au niveau de cet aéroport.