Affaire 3ème mandat : leaders politiques et forces sociales accordent leur violon

0
624

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a été officiellement lancé ce jeudi 3 avril 2019 au siège de la PCUD (plate-forme des citoyens unis pour le développement) sise à Kipé, dans la commune de Ratoma.

Sidya Touré de l’UFR, Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, Ousmane Kaba du PADES, Abdoul Kabèlè Camara du RGD, Mamadou Sylla de l’UDG, sont entre autres les grosses pointures de la classe politique de l’opposition à prendre part à cette rencontre aux côtés des acteurs de la société civile dont Ibrahima Diallo, Abdourahamane Sanoh et Sékou Koundouno.

Dans une déclaration lue par le président de la PCUD, le FNDC appelle les Guinéens à se mobiliser et de s’opposer à un troisième mandat ou à un glissement du mandat actuel du président Alpha Condé.

Si le FNDC demande aux citoyens de ne pas céder « à la provocation » suite à l’appel à l’affrontement du président Alpha Condé le 24 mars, il leur demande de créer de cellules citoyennes pour s’opposer vigoureusement au troisième mandat, qu’il qualifié « d’une imposture de trop ».

Désormais, comme on le voit, les leaders politiques divisés hier sont réunis pour défendre une vision commune celle d’empêcher le président Alpha Condé de rester au pouvoir au-delà de 2020.

Lire ici la déclaration