Affaire Antonio vs Super V et Cie : la décision du tribunal attendue le 16 novembre

0
378

Le tribunal de première instance de Kaloum rendra sa décision le 16 novembre 2020 dans le dossier pour  »abus de confiance » opposant l’actuel président de la Fédération Guinéenne de Football Mamadou Antonio Souaré et son prédécesseur Salifou Super V Camara.

Ce report de l’audience à la date du 16 novembre a été décidé au terme de six heures de plaidoiries et de réquisition au cours desquelles le ministère public a demandé que Super V,  Blasco et Morton soient renvoyés des fins de la poursuite.

La partie civile qui est revenue à la charge a déploré l’attitude « titubante » du procureur. Elle a également estimé que la défense n’a pas pu démontrer l’utilisation  des 28 milliards « détournés » par leurs clients. En réplique, les avocats de la défense, déjà confortés par le réquisitoire du procureur, ont  fourni des pièces pour démontrer l’innocence de leurs clients.

Les prévenus eux-mêmes ont eu à présenter leur propre défense, en plus des longues plaidoiries de leurs avocats. C’était l’occasion pour Super V de tenter via la lecture d’un long document de réparer les  »préjudices » que ces accusations lui ont causé . « J’ai été traîné dans la boue pendant trois ans. Ma famille et mes proches ont souffert de ce dossier. J’ai été victime de lynchage médiatique en Guinée et à l’international… », a-t-il entamé sa défense, avant  de se plonger dans une longue et ennuyeuse  lecture dans laquelle il a parfois traité son adversaire de noms d’oiseaux.

Morton, lui, s’en remettra à la sagesse du tribunal. Pour sa part, Blasco dira en substance  qu’il est venu au football par amour pour le sport et non pour l’argent.