Affaire Bolloré : Alpha Condé (et l’Opposition) favorables à une enquête parlementaire en Guinée

mai 4, 2018 8:32
0

En apparente contradiction avec Damaro Camara, le chef de la mouvance présidentielle à l’Assemblée Nationale qui qualifie l’inculpation de Bolloré en France d’affaire « franco-française » alors que l’Opposition clame pour une « enquête parlementaire », Alpha Condé semble pencher du coté de la proposition de l’opposition.

Selon l’agence Reuters cité par le journal Le Monde, le président guinéen a déclaré accueillir favorablement la proposition de l’opposition guinéenne d’ouvrir une enquête parlementaire dans cette affaire. « Cette enquête parlementaire, si elle a lieu, va clarifier les choses. C’est une très bonne chose », a estimé le président guinéen selon Reuters.

Plus tôt la semaine dernière le ministre de la justice Cheick Sakho avait déclaré que la Guinée allait coopérer dans l’enquête de soupçon de corruption contre Bolloré entamée par la justice francaise.

Bolloré, milliardaire français est accusé d’avoir financé la campagne électorale du candidat Alpha Condé aux élections présidentielles guinéennes de 2010 en contrepartie de l’obtention de la gestion du Port Autonome de Conaky qui lui fut remis en délogeant manu military Necotrans qui avait remporté l’appel d’offre en 2008.

Alpha Condé et plusieurs partisans du pouvoir maintiennent que le contrat de Bolloré était légal car Necotrans ne se serait pas acquité de ses obligations d’investissements.