Affaire Bolloré: Cellou Dalein brise le silence et enfonce Alpha Condé

avril 28, 2018 8:28
0

Vincent Bolloré, le patron du groupe Bolloré a maille à partir avec la justice française pour corruption présumée dans les concessions des ports de Conakry et de Lomé.

En Guinée, ceux qui géraient le port au moment des faits, en 2011, pour être précis, ne manquent pas d’arguments pour justifier la « transparence » dans l’octroi du Terminal à conteneurs du port autonome de Conakry au groupe Bolloré. Mais le président de l’UFDG et chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, pense que le marché a été retiré au groupe Necotrans et remis à Bolloré parce que ce dernier est un ami du président Alpha Condé.

« Ce que les gens ne savent pas, c’est que Alpha a mis l’économie au service de ses amis. Les premiers actes qu’il a posés après son accession au pouvoir en 2010, c’est d’annuler en 2011, la convention qui donnait ce marché à Necotrans sans aucun motif valable. Parce que tout simplement il a dit que lui il privilégie ses amis. C’est ce qu’il a dit à un journaliste du Monde. Il a installé Bolloré en violation flagrante des dispositions d’une convention ratifiée par la Guinée. Il a envoyé des militaires au port pour l’installer », a déclaré Cellou Dalein Diallo ce samedi 28 avril à la faveur de l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Le chef de file de l’opposition a rappelé que ce n’était le seul acte qu’avait pris Alpha Condé. « Après, il (Alpha Condé, ndlr) a pris un décret pour annuler un marché de M. Alseny Barry sur une ferme. Il a pris un autre décret pour dissoudre les conseils communaux de Ratoma, Kaloum et Dixinn parce qu’il estime que ces gens-là ne l’ont pas soutenu pendant les élections. Lui, il est au service de ses amis, ceux qui l’aident. Il n’est pas le président de tous les citoyens, il est président d’un groupe particulier auquel il donne des avantages en violant la loi. »