voir Plus
    dimanche, 18 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Affaire de moustiquaires détournées : le ministre de la Santé attendu vendredi devant le juge d’instruction

    Le ministre de la Santé, Dr Nyankoye Lamah, devra être entendu en qualité de partie civile (du moins, dans un premier temps) dans l’affaire de détournement des moustiquaires imprégnées financées par les partenaires de la Guinée (USAID, Fonds Mondial, Against Malaria Foundation) dans le cadre de la lutte contre le paludisme. Il est donc attendu le vendredi 11 octobre au cabinet du juge d’instruction Charles Wright du tribunal de première instance de Kaloum.

    La convocation du ministre fait suite à sa plainte suite à la révélation par la presse du détournement en Guinée d’une importante quantité de moustiquaires imprégnées d’insecticides de longue durée d’actions. Une  source judiciaire a confirmé à Guinéenews que le ministre avait porté plainte contre X  pour vol et recel. Et le 26 septembre dernier, il y a eu ouverture d’information.

    réquisitoire judiciaire

    Saisi par réquisitoire contre X pour vol et recel de moustiquaires détournées, le juge d’instruction Charles Wright ne s’est pas limité à convoquer le ministre pour l’entendre comme partie civile. Ce lundi 7 octobre, il lui a adressé une réquisition judiciaire, lui demandant de fournir la liste des agents – qu’ils soient de l’administration ou des ONG – qui sont intervenus dans l’identification des personnes cibles et la distribution des moustiquaires imprégnées. Le juge demande aussi au ministre de fournir tous les documents relatifs signés par le gouvernement guinéen, à travers le ministre de la Santé,  avec les partenaires techniques et financiers destinés à la distribution gratuite des moustiquaires.

    Il lui demande également les fiches d’identification des personnes ayant bénéficié de la distribution gratuite des moustiquaires par région administrative  et les rapports de mission effectués dans le cadre de la distribution et la liste des chefs de mission.

    Le ministre doit aussi fournir au TPI  de Kaloum toutes les informations sur la gestion des stocks avant et pendant la distribution des moustiquaires imprégnées et  communiquer à la juridiction toutes les informations pouvant servir de base à l’instruction du dossier.

    Transport judiciaire international

    Le ministre Nyankoye Lamah a jusqu’au 31 octobre 2019 pour satisfaire à la réquisition du juge Wright.

    En plus de la comparution du ministre et des documents à fournir par celui-ci, le juge d’instruction a décidé d’un transport judiciaire international au Mali où les moustiquaires détournées ont été découvertes.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE