Affaire FEGUIFOOT : la FIFA en eau trouble !

0
802

On va de rebondissement en rebondissement dans ce feuilleton relatif au renouvellement des instances dirigeantes du football guinéen, en l’occurrence la présidence de la Fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT).

Cette lettre de la FIFA émettant des réserves sur la candidature du président sortant, Mamadou Antonio Souaré, vient en rabat-joie, refréner l’ardeur de ce dernier  et de ses aficionados. On pourrait à la limite parler de l’effet d’une douche froide.

Sauf que le président sortant et candidat à sa propre succession dit avoir une béquille sur laquelle s’appuyer pour espérer renouveler son bail. En l’occurrence le Tribunal arbitral des sports (TAS). Qui, si on en croit son verdict rendu en mars dernier, avait tranché la question. Sauf que ce n’est pas la même affaire !

A présent, laissons le soin à  la commission électorale de la Fédération de se prononcer à son tour sur la validité ou non de la candidature de Mamadou Antonio Souaré.

Il faut rappeler que Antonio devra affronter à la faveur de cette élection, comme prévu  le secrétaire général de l’AS Kaloum, considéré comme un cheval de Troie, à la solde d’un certain lobby. Vrai ou faux, l’avenir nous élucidera.