Affaire Kipé2 : les avocats des occupants « n’excluent pas d’attaquer le décret de 1989»

0
1291

A la tombée de la décision de la juge Hawa Soumah déboutant leurs clients, les avocats des occupants de Kipé 2 ont tout de suite annoncé qu’ils vont interjeter appel devant la Cour d’appel de Conakry. Me Salifou Béavogui, l’un de ces avocats, a confié à Guineenews qu’il n’est pas exclu d’attaquer le décret numéro 211 de 1989 à la base de la décision du tribunal. « Nous protestons contre cette décision, et nous allons bien sûr relever appel. Heureusement que l’exécution provisoire n’a pas été prononcée », a réagi Me Béavogui.

Dans un entretien réalisé avant la  décision, l’avocat indiquait que ses clients réclamaient plutôt des propriétés. Ce qui leur a poussé à saisir le juge civil. Mais, la décision de ce 1er mars pourrait faire changer leur stratégie de réclamation. « Nous n’excluons pas d’attaquer le décret numéro 211 de 1989 devant la Cour suprême », nous a confié l’avocat.

Il faut rappeler que le décret 211 pris en 1989 consacre Kipé 2 comme un domaine réservé de l’Etat. « Dans la déclaration de monsieur le ministre, il dit que la zone est une zone industrielle. Je ne comprends pas comment le tribunal peut appliquer ledit décret sur les occupants de Kipé 2. Donc, il y a contradiction entre la déclaration du ministre et la décision du tribunal », a estimé Me Abdoul Gadiri Diallo, qui a également promis de se battre pour que « le droit soit dit ».