Affaire masques anti-covid19 : Deux militaires échappent à un lynchage à N’Zérékoré

0
1414

Ce lundi 27 avril, deux militaires ont frôlé la mort, suite à la colère des motards du marché d’huile de Mohomou, quartier bouillant de la commune urbaine de N’Zérékoré. L’incident avait pour origine une course poursuite entre deux militaires et un motard qui avait une femme comme passagère, à l’arrière de la moto.

Pépé Lamah, témoin oculaire de cette scène relate l’incident : « notre ami avait pris une femme, entre temps il se rencontre avec deux militaires. Malheureusement pour lui il ne portait pas le masque et la femme passagère non plus. C’est ainsi que les deux agents les ont pourchassés. Mais la course n’a pas duré, car notre ami est tombé avec la femme qui a été gravement blessée.

C’est ce qui a irrité la colère de nos amis qui se sont attaqués aux militaires. Mais heureusement pour eux, les agents de la protection civile sont venus aussitôt pour transporter la femme à l’hôpital et sauver les militaires qui commençaient déjà à recevoir des jets de pierres », dira notre interlocuteur.

Au moment où nous écrivons cet article, la femme se trouvait à l’hôpital régional de N’Zérékoré, où elle reçoit des soins à l’urgence et les militaires au Camp Behanzin.

A rappeler que depuis l’instauration de la mesure de port obligatoire des masques, plusieurs citoyens continuent à faire  la sourde oreille, en violant systématiquement le décret présidentiel.