Affaire Oumar Sylla du FNDC : ses avocats déplorent qu’il soit interpellé sans convocation

0
525

«Nous sommes surpris de l’interpellation de notre client. Nous ne savons même pas où est-ce qu’il est parti. Nous sommes en train de le chercher de gauche et à droite», tels sont les propos de Me Salifou Béavoqui, un des avocats du Front National Pour la Défense de la Constitution (FNDC) suite à l’interpellation de Ourmar Sylla dit Foniké Manguè ce vendredi 17 avril.

Interrogé sur les raisons de l’interpellation de son client, Me Salifou Béavogui dira ceci : «pour le moment, on ne peut donner aucun détail sur l’interpellation de notre client. Nous-mêmes, nous avons appris la nouvelle de son interpellation. Nous n’avons aucune idée de sa destination», a-t-il répondu.

Et de poursuivre : «nous avons toujours dit qu’en matière d’enquête préliminaire, lorsqu’une personne commet une infraction, le minimum, c’est de lui adresser une convocation surtout que ce sont des personnes qui ont des domiciles connus de tout le monde. On aurait pu lui envoyer une convocation régulière, il allait informer ses avocats pour lui accompagner. Que de venir l’interpeler dans son domicile selon ce que nous avons appris. En tout cas, étant ses avocats, nous n’avons été informés de la délivrance d’aucune convocation. Oumar Sylla n’est pas un vulgaire et  il est encore loin d’un bandit de grand chemin. D’ailleurs, il va fuir pour aller où ? Je jure que s’il recevait une convocation régulière, il se serait présenté avec ses avocats. Nous pensons qu’il n’y a pas flagrance délit ou de crime. C’est un innocent qui sera défendu. Le collectif d’avocat du FNDC prend acte d son interpellation et nous allons nous organisons pour assurer sa défense très rapidement».