Affaire QNET : l’Etat s’implique, la DPJ reprend la main, les « victimes » jubilent

0
433

Après deux ans d’âpres batailles entre QNET et les services spéciaux chargé de la lutte contre la drogue et le crime organisé, le gouvernement guinéen s’est enfin décidé de s’impliquer afin que justice soit rendue aux gens qui se disent « victimes ».

D’après Mariame Sanoussy Camara, la vice-présidente de l’association des victimes de QNET, un avocat a été commis d’office à cet effet et la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) a été désignée pour diriger les enquêtes préliminaires concernant QNET.

Satisfaite de cette implication de l’Etat, Mariame Sanoussy Camara a invité toutes les victimes de QNET sur l’ensemble du territoire national à rejoindre l’association.   

Interrogé, le président de l’association des victimes de QNET, l’Imam Ibrahima Bangoura a remercié Dieu pour le fait que le gouvernement se soit saisi de cette affaire.

« Nous avons écrit au ministre d’Etat, ministre chargé des Affaires présidentielles et de la Défense Nationale, Dr. Mohamed Diané, le ministre de la Justice Garde des Sceaux, Mamadou Lamine Fofana et le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano. Dieu merci aujourd’hui, les autorités guinéennes ont finalement compris ce qu’elles n’avaient pas compris depuis ce temps. Nous demandons à toutes les victimes de nous rejoindre pour mener des actions communes », a-t-il lancé.

Lire vidéos: