Affaire Qnet vs Tiégboro : le procès de nouveau renvoyé !

0
938

Le procès pour « vol, dénonciation calomnieuse, diffamation, abus d’autorité, défaillance du requis, atteinte au secret et défaut de répondre à une réquisition » opposant le colonel Moussa Tiégboro Camara à deux agents de Qnet en Guinée a été de nouveau renvoyé ce jeudi. L’affaire a été renvoyée au 11 juillet. Date à laquelle le juge Thierno Souleymane Barry se prononcera sur l’exception de nullité et d’irrecevabilité soulevée par la défense de Moussa Tiégboro Camara.

S’appuyant sur les dispositions de l’article 157 du code de procédure pénale, Me Moussa Sovogui a réitéré que la procédure initiée contre son client est irrégulière dans la mesure où le nom de la partie civile dans la citation est Akoï Guilavogui et non Akoï Onivogui (qui est l’identité réelle de la partie civile). Me Sovogui a également souligné que les autres parties civiles ne sont pas identifiées.

Comme lors de l’audience du 23 mai dernier, Me Lancinè Sylla de la partie civile a réitéré que les moyens développés par la défense ne tiennent pas. Pour l’avocat, lorsqu’une erreur se glisse dans une citation directe en ce qui concerne le nom de famille d’une des victimes, on ne peut pas s’abriter derrière cela pour demander la nullité de ladite citation. Pour l’avocat, c’est juste une erreur matérielle.

Dans ce débat sur la nullité de la citation, le ministère public a soutenu les arguments de la partie civile.