Affaire SD Mining – AGB2A/Les cinq Chinois se « désistent » : vers un règlement à l’amiable du conflit ?

665
Engins, Bauxite, Mine, Boffa

Par l’entremise de leur avocat  Me Sékou  Koundiano du cabinet d’avocats Les Rivières du Sud, les cinq Chinois dans l’affaire pour  « escroquerie », « abus de biens sociaux », de « faux en écriture privé » et « abus de confiance » les opposant à leurs partenaires d’affaires – les Chinois Dengcai Chen, Zun Zhang et Kelin Zhang et le Français Claude Lorcy –, ont présenté leur lettre de « désistement » au doyen des juges d’instruction.  Dans leur lettre reçue le 22 janvier par le  juge Sékouba Condé, Xu Erkai, Tang Zhong, Liu Kunxu, Sun Xiaoyu, tous représentés par Wang Qing Sun Xiaoyu et la société Sun Da Mining-SA, n’expliquent pas les raisons de leur « désistement ». Mais tout porterait à croire qu’ils se dirigeraient  vers un règlement à l’amiable du conflit qui les oppose à la compagnie minière AGB2A (Alliance Guinéenne de Bauxite, d’Alumine et d’Aluminium).

Le désistement de la partie civile va-t-il mettre fin à l’action publique ? « Ça dépend. Mais, actuellement, les actes de droit sont posés par le juge d’instruction. Le parquet n’attend que le retour de la procédure pour donner ses affirmations ou ses réquisitions. C’est à lui qu’il faut donc poser la question sur la poursuite ou non de la procédure », nous a répondu  le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum, Alpha Seny Camara. « Malheureusement, il (le juge d’instruction) est tenu par le secret de l’instruction », a ajouté le procureur.

Il faut rappeler que lundi dernier, le juge d’instruction avait inculpé et placé sous contrôle judiciaire Lorcy Claude, Dengcai Chen, Zun Zhang et Kelin Zhang pour « escroquerie », « abus de biens sociaux », de « faux en écriture privée  » et « abus de confiance ». 👇

Acte d’inculpation des 3 Chinois page 1

Acte d’inculpation des 3 Chinois page 2

 

 

Facebook Comments