Affaire Zogota : la décision de la Cour de justice de la CEDEAO attendue le 21 avril

0
942

La décision de la Cour de justice de la CEDEAO dans le procès contre l’Etat guinéen pour « sa responsabilité présumée dans le massacre de Zogota » sera rendue le 21 avril prochain. Jeudi 6 février, les avocats des victimes survivantes ont expliqué à la Cour comment « l’Etat a ordonné et facilité des assassinats, des arrestations et détentions arbitraires, des tortures, des destructions de biens privés, d’incendie etc.»

Les avocats de l’Etat ont envoyé la défense de la Guinée dans un mémoire en défense dont nous n’avons pas encore accédé au contenu. L’Etat devait répondre des faits de violation de droits humains à l’encontre du chef du village Pakilé Gnadawolo KOLIE et une trentaine d’autres personnes dont les ayants droit des feus Nazouo KOLIE, N’Yankoye KOLIE, Nabolo KOLIE, Foromo Topka Yiléwolo, Moriba Tokpa KOLIE et  Pokpa Zaoro LOUA. Ces six villageois avaient trouvé la mort dans cette répression intervenue dans la nuit du 03 au 04 août 2012, aux environs d’1 heure du matin.

Cette décision interviendra plus de 7 ans après la répression meurtrière, le 04 août 2012, des habitants du village de Zogota contre la politique de recrutement du groupe minier Vale-BSGR.