Affaires étrangères: le juriste Mohamed Camara promet de travailler dans la loyauté, la sincérité et l’honnêteté

0
1124

En application des dispositions du décret le nommant -l’autre semaine- au poste de chef de Cabinet du ministère des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, le juriste Mohamed Camara a été installé dans ses nouvelles fonctions ce mercerdi 17 avril 2019.

C’était au cours d’une cérémonie organisée à cet effet et qui a été présidée par le premier responsable de ce département, le ministre Mamady Touré, en présence de plusieurs invités et cadres de nombreux ministères.

D’entrée, le nouveau promu a tout d’abord rendu grâce à Dieu dans Son infinie Grandeur. « Je remercie également mes parents pour les efforts d’éducation et de soutiens constants. Je remercie surtout Son Excellence Monsieur le président de la République, chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé pour m’avoir nommé à des postes de responsabilité par trois fois de suite. Je prie le bon Dieu de m’assister pour mériter la confiance renouvelée en moi. Ma reconnaissance à Son Excellence M. Mamady Touré, aux personnes de bonne volonté qui ont contribué à cette promotion, à la presse, ainsi qu’au grand public pour les nombreux messages de sympathie. Je remercie enfin mon prédécesseur, l’ambassadeur Ahmed Tidiane Sacko pour les immenses travaux effectués. Et, lui souhaite bonne suite dans sa carrière diplomatique », a-t-il formulé à l’entame de son discours.

Poursuivant, le tout-nouveau chef de Cabinet, pour la bonne conduite de la mission à lui assignée désormais, a pris des engagements dont voici le teneur:

« Suivant la vision diplomatique de Son Excellence le président de la République, elle même retracée dans la feuille de route de Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement Dr Ibrahima Kassory Fofana, et sous l’autorité de M. Mamady Touré, ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, je travaillerai dans un esprit d’équipe, dans le respect de la hiérarchie, la loyauté, la sincérité, l’honnêteté, en préservant autant que possible les valeurs et les principes conformément à la législation en vigueur », a promis l’universitaire Camara.

Rappelant de passage que le travail du diplomate repose sur quatre piliers essentiels à savoir: représenter le pays, donner de précieuses informations aux autorités compétentes pour les opportunités qui peuvent être saisies par le pays, négocier avec tact en vue d’accroitre les intérêts du pays pour satisfaire les besoins des populations et protéger les ressortissants établis à l’extérieur par le mécanisme d’endossement en application combinée des instruments juridiques internationaux auxquels la Guinée est partie dans le respect des lois des pays d’accueil, le chef de Cabinet entrant a déclaré travailler de concert avec le personnel et les partenaires pour contribuer à la consolidation des quatre piliers cités ci-dessus au bénéfice des populations, sous l’égide des structures compétentes.

« Pour mener à bien ce travail, nous compterons sur un personnel qui fera preuve d’esprit d’ouverture, de collaboration, en s’inscrivant dans un processus de formation et de perfectionnement pour atteindre -autant que faire ce peu- les objectifs que les autorités nous ont assignés », a affiché Mohamed Camara qui a bâti sa notoriété sur sa capacité à dire le droit partout où un homme blâmé ou un processus biaisé.