Affaires Ismaël Condé-Madic 100 frontières : Me Traoré fait le point sur les deux dossiers

0
340

Le Vice-maire de Matam et membre du bureau politique de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) est en prison depuis fin septembre 2020. Lors d’une conférence de presse animée ce 19 novembre, Me Mohamed Traoré, a fait savoir que l’instruction de ce dossier est terminée et qu’il attend incessamment l’ouverture du procès.

« Le cas Ismaël Condé, l’instruction est déjà terminée. On parle d’Ismaël Condé dont le dossier n’est pas le seul. Je crois qu’il y a un jeune qui avait été arrêté avec lui dont le seul tort était d’être au volant de sa voiture, un certain Youssouf Diabaté. Il y a un autre jeune du nom de Roger Bamba. Ils tous concernés, curieusement, par le même dossier et ils ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel pour être jugé.  Je crois que Me Béa a déjà envoyé un courrier pour que l’audience soit programmée », a-t-il expliqué.

L’autre cas sur lequel Me Traoré s’est prononcé, c’est celui de Mamadi Condé, connu sur les réseaux sociaux sous le nom de Madic 100 frontières. Ce dernier a été arrêté le 27 octobre dernier à Pamelap, préfecture de Forécariah. Mais depuis cette arrestation, ce jeune qui fait toute la campagne de la présidentielle du 18 octobre 2020 avec Cellou Dalein Diallo, est à la Direction centrale de la police judiciaire. Une garde à vue devenue très longue, selon l’avocat.

« Madic 100 frontières, voilà une autre curiosité. Depuis qu’il a été arrêté, il est à la DPJ. On ne sait pas si la mesure de garde à vue qui a été prise à son encontre a été renouvelée. Il est dans les locaux là-bas comme un trophée de guerre. Ça ne bouge pas. Peut-être ils ne le déféreront que le jour ils le voudront », a déclaré Me Traoré avant d’espérer son déferrement pour la tenue rapide de son procès : « Encore une fois, nous avons eu l’occasion de le rencontrer. Nous avons bousculé le parquet de Dixinn pour que son dossier soit déféré. »

Lire vidéo: