Affichage des listes électorales : Des raisons du retard et des menaces de complication

0
552
En dépit de la détermination affichée de la commission électorale nationale indépendante (CENI), le processus électoral en cours n’en finit pas avec ses perturbations. Ce, 48 heures après l’annonce du lancement officiel de cette étape par le commissaire David Camara. C’était avant hier à la commune de Matoto. Aujourd’hui, on peut affirmer que l’affichage des listes électorales a du mal démarrer.

A entendre le directeur adjoint du département formation de la CENI, l’affichage des listes électorales devrait être effectif au moins dans trois (3) communes sur cinq (5) à Conakry. Seulement, sur le terrain, la CENI a du mal à traduire ce discours en actes.

D’ailleurs, des informations concordantes font état que cet affichage reste encore attendu partout dans la capitale guineenne. Alors que c’est du côté de Dixinn et Ratoma que le retard était attendu.

Mais des membres de commissions administratives d’établissements et de révision de listes électorales ( CAERLES) approchés par les soins de Guineenews nous rapportent que même les contreplaqués sur lesquelles l’affichage devrait se faire ne sont pas à leurs dispositions.

Le commissaire David Camara que nous avons appelé pour en savoir davantage n’a pas répondu à l’appel pour un départ. Cependant, avec un message (sms), il nous déclare ce qui suit: « Pas de panique, nos démembrements y travaillent d’arrache-pied ».

Seulement,  pour ne rien arranger, des sources concordantes nous apprennent que les démembrements exigeraient l’amélioration de leurs conditions de travail pour poursuivre le processus. Et qu’un document a été adressé au président de la CENI à cet effet.

D’ailleurs, une réunion est prevue demain à Conakry entre des membres de caerle dont certains pourraient venir de l’intérieur du pays.

Même si le commissaire David Camara que nous avons eu plus tard au téléphone croit savoir que ces difficultés seraient déjà aplannies et que l’affichage des listes pourrait commencer ce vendredi à Matoto et à Kaloum.

A noter qu’au téléphone de Guineenews, le directeur adjoint du département formation de la CENI a précisé le sens de son message à Matoto. Selon ses explications, il s’agirait plutôt du lancement officiel de l’affichage qui ne signifie pas le début effectif de l’activité…

Nous y  reviendrons