Agriculture : c’est parti pour la 2ème édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée

0
787

«L’entrepreneuriat comme accélérateur des chaîne de valeur agro-alimentaire», c’est le thème de la deuxième édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée (SADEN) qui s’est ouverte à Conakry ce mercredi 11 mars, a-t-on constaté sur place.

Dans son allocution de bienvenue, le Gouverneur de la ville de Conakry, le général Mathurin Bangoura a fait savoir que le thème ‘’entrepreneuriat comme accélérateur des chaînes de valeur agro-alimentaire’’ répond parfaitement les préoccupations et constitue à nos jours, le défi majeur à relever pour notre autosuffisance alimentaire.

Convaincu par les participants, M. Bangoura a fait comprendre que les échanges et les recommandations qui résulteront de ces deux jours de travaux apporteront une contribution positive à la promotion de l’entreprenariat guinéen.

Dans son intervention de circonstance, le Directeur de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) et également président du comité d’organisation du SADEN Sékouba Mara a indiqué que le SADEN contribue à lutter contre le chômage et l’immigration clandestine des jeunes. D’après lui,  l’édition de 2020 vise le développement de l’entreprenariat agricole comme moteur de développement de la Guinée.

«Le secteur agricole offre d’énormes opportunités dans la résolution du problème de l’emploi notamment des jeunes, le sujet de chômage et de sous-emploi. Ces opportunités ont été exploitées par le gouvernement et les partenaires au développement à travers plusieurs programmes d’insertion des jeunes et de promotion de l’entreprenariat agricole», a-t-il expliqué.

Poursuivant, il a signalé que l’organisation du SADEN de Conakry, après celles de Kankan et Kindia se veut une réponse adéquate dans demande pressante de mise en valeur de suivi, d’accompagnement et créateur d’entreprises et d’emplois dans le secteur. «Cette dernière étape profitera à plus de deux mille bénéficiaires dont une centaine vient de l’intérieur du pays à savoir N’Zérékoré, Faranah, Mamou, Labé et Boké», a-t-il dit.

Dans la même logique, il a déclaré que l’organisation du SADEN vise à créer un cadre d’échange entre les entrepreneurs de la capitale et ceux de l’intérieur du pays. «Il s’agit de renforcer les capacités des entrepreneurs locaux dans le cadre de la politique du contenu local. Il met en lien les entrepreneurs étrangers et ceux de la Guinée. Ce salon est un véritable outil de cohésion gouvernementale (…). C’est aussi un outil de cohésion car il est axé sur le secteur agriculture et ses chaînes de valeur», a-t-il fait remarquer.

Prenant la parole, Dr. Himi Deen Touré a affirmé que le SADEN est un évènement incontournable dans l’écosystème de l’entreprenariat guinéen.  il a rappelé que l’année dernière,  le SADEN a enregistré sur les trois jours de travaux plus de 6 000 participants, 140 entrepreneurs venus de toutes les régions guinéennes et 45 panélistes dont 25 internationaux avec une couverture médiatique exceptionnelle.

Sur deux jours, les participants vont débattre sous-thèmes notamment comment développer des champions nationaux dans secteur agricole ; les performances des programmes d’inculpation ; comment appuyer le financement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) ; la gestion des risques dans les investissements agricoles ;

Selon les organisateurs, l’évènement a pour objectifs concrets entre autres, d’ouiller deux mille entrepreneurs pour faire décoller leur business par le biais d’ateliers pratiques ; faire découvrir les projets et les produits d’une certaine d’agropreneurs ; financer environ dix projets agricoles innovants ayant un impact sur l’environnement socio-économique de la Guinée, mettre en place un système de mentorat entre les champions actuels et pépinières diverses ;  identifier les champion de demain sur l’ensemble du territoire national dans les secteurs porteurs notamment agriculture ; créer une plateforme de partage d’expériences et de réseautage national et international.

Lire vidéo: