Aliou Bah du Model : « participer à n’importe quelle élection, c’est continuer à compromettre la démocratie »

0
634

Suivez en direct Aliou Bah president du Model dans l'emission sans concession

Posted by Guineenews.org Boubahcom on Tuesday, August 4, 2020

« Nous ne sommes pas venus en politique pour accompagner des initiatives qui vont contribuer à détruire notre pays. Nous sommes en politique, plutôt pour faire avancer les choses dans la bonne direction. »

Aliou Bah, le leader du Model, était l’invité de l’émission “Sans Concession” de Guinéenews ce mardi 4 août. Le jeune leader s’est prononcé sur plusieurs sujets liés à l’actualité nationale. Entre la possible candidature des leaders politiques membres du Fndc à l’élection présidentielle et au double jeu que jouent certains opposants au régime, Aliou Bah n’écarte rien. Seulement, son mouvement politique, ne participerait à aucune élection dans les conditions actuelles du fichier électoral. Extraits :

Comment se porte le Model ?

“Le model se porte bien. Il ne suffit pas de disposer d’un agrément. Il faut travailler à construire le parti en mettant en place ses structures, à promouvoir sa vision et à affirmer son leadership politique sur le terrain en se prononçant sur des sujets d’intérêt national, en partageant nos idées, nos propositions et notre philosophie politique. Aujourd’hui, en l’espace de deux ans, nous avons une cinquantaine de structures [en Guinée et à l’étranger].  En Guinée, nous avons couvert près de 70% du territoire.

(…) Le Model est empêché de compétir. Parce que pour compétir, il faut constituer des dossiers. Et l’agrément est un élément constitutif des dossiers que ce soit pour les élections locales ou nationales.

Pour le moment, les élections qui s’organisent en Guinée, même si on était dans le normal, je pense que le Model ne serait pas favorable à participer à n’importe quelle élection. On a vu comment les dernières législatives ont été organisées.

Même les partis politiques agréés qui sont soucieux de l’avenir démocratique de notre pays, ont refusé d’y aller. Le Model s’inscrit dans cet état d’esprit. Participer à n’importe quelle élection, c’est continuer à enfoncer le pays et à compromettre le processus démocratique.  Mais en attendant, il n’y a pas d’élections de qualité auxquelles le Model aurait aspiré.

Nous ne sommes pas venus en politique pour accompagner des initiatives qui vont contribuer à détruire notre pays. Nous sommes en politique plutôt pour faire avancer les choses dans la bonne direction.

Des partis membres du FNDC candidats aux prochaines présidentielles

Ecoutez ! Il y a des préalables importants qu’il faut régler pour aller à une élection et contribuer au renforcement de la démocratie. Nous sommes dans un contexte particulier. Nous avons un président en fin de mandat qui, au regard de la constitution sur laquelle il a prêté serment deux fois, ne lui donne pas le droit de postuler pour un mandat de plus. C’est un fait. Il y a eu tous les arguments juridiques qui ont été développés.

Pour nous, il est incompréhensible qu’un parti politique de l’opposition puisse participer à un tel processus. La position du Model est claire. Tous ceux qui voudraient participer à ces élections-là avec Alpha Condé comme compétiteur avec une CENI dans son fonctionnement actuel avec le fichier électoral dans cet état-là. Tous ceux qui voudront accompagner ce processus-là contribueront à cautionner la dérive de la Guinée. Qu’ils soient de l’opposition ou de la mouvance. On ne peut pas être un faire-valoir d’un processus biaisé. Mais c’est évident, tous ceux qui vont cautionner ce processus-là, nous les aurons dans nos viseurs.”

L’opposition joue-t-elle un double jeu ?

Non, je ne pense pas. Certains acteurs de l’opposition peuvent jouer un double jeu. Mais cela ne veut pas dire que toute l’opposition joue un double jeu. En Guinée, vous le savez, l’opposition n’est pas homogène. Nous partageons le même positionnement mais chaque parti a son indépendance. Nous nous réunissons chaque fois que c’est nécessaire mais il n’y a pas un bloc de l’opposition comme si c’était une coalition politique qui parle d’une même voix mais nous sommes dans l’opposition plurielle. Les partis politiques ont leur agenda.”

 

Suivez en direct Aliou Bah president du Model dans l'emission sans concession

Posted by Guineenews.org Boubahcom on Tuesday, August 4, 2020