Alpha Condé à Koba : « Les manifs sont faites pour décourager les investisseurs »

0
220

« Personne ne peut parler à la place du peuple, la démocratie c’est le peuple. Ce sont des gens qui veulent ternir l’image de la Guinée, mais ils se trompent, parce que personne ne peut empêcher le soleil de briller, la Guinée va briller, aussi se développer ».

Très tôt le matin de ce samedi, les citoyens de la sous-préfecture de Koba sont sortis massivement pour la réception le président de la République de Guinée Alpha Condé. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la remise des embarcations en fibre de verre aux pêcheurs de ladite localité, une façon de renforcer les capacités des pêcheurs, avec le slogan « poisson pour tous ».

Selon  le président de la République Alpha condé les manifestations de l’opposition guinéenne sont faites pour décourager les investisseurs étrangers de venir faire quelque chose en Guinée. Le chef de l’Etat dans son bref discours, a fustigé le comportement des opposants à son régime. « Ils (les anciens premiers ministres de Conte) n’ont rien fait pour la Guinée quand ils étaient au poste de premier ministre. Ils ne sont pas populaires, ils veulent juste empêcher les gens  de venir dans ce pays. Personne ne peut parler à la place du peuple, la démocratie c’est le peuple. Ce sont des gens qui veulent ternir l’image de la Guinée, mais ils se trompent, parce que personne ne peut empêcher le soleil de briller, la Guinée va briller, aussi se développer », a-t-il exprimé.

Son allocution était précédée par des interventions des autorités locales. Pour le sous-préfet de Koba, le président a promis pendant la remise des embarcations au niveau de Dubreka et il a réalisé. « Aujourd’hui, toute la population de tout bord était sortie pour accueillir le le président. Tous les débardeurs ont reçu chacun dix embarcations  comme ça été promis depuis depuis Dubreka et il a réalisé. Il avait dit qu’il a dédié son mandat aux jeunes et aux femmes pour leur autonomisation. Je remercie le président pour ce geste », a expliqué le sous-préfet de Koba, Lamine Touré.

Quand au récipiendaire Sekou Sylla, pêcheur de Kito il a dit être contant du geste que le président a fait.