Alpha Condé à Kankan : comme dans un air de campagne électorale

0
1057

Arrivé dans la matinée de ce samedi 23 novembre à Kankan, le président Alpha Condé a animé dans l’après-midi un méga meeting dans les antres du stade préfectoral M’Ballou Mady Diakité Glao. Ce meeting a connu une mobilisation exceptionnelle de la part des populations de Nabaya. (Crédit-photo: Présidence de la République)

C’est précisément à 16 heures que le président Alpha Condé a fait son entrée au stade M’Ballou Mady Diakité pour son meeting. Dans son adresse d’une dizaine de minutes à ses militants et sympathisants fortement mobilisés, Alpha Condé comme à son habitude, a décoché des flèches à l’endroit de ses opposants tout en renouvelant ses promesses à la population de Kankan.

S’il trouve des excuses pour feu président général Lansana Conté, Alpha Condé estime que ce ses opposants actuels qui sont l’origine du retard de la Guinée.  « Le président Conté n’est pas responsable de ce qui s’est passé. Il avait clairement dit qu’il n’était qu’un militaire et que c’est eux les intellectuels qui savent ce qui est bon pour le pays… Ce sont ces mêmes personnes qui veulent aujourd’hui retourner le pays dans l’ancien système car, n’ayant aucun programme sinon que de piller le pays », a-t-il accusé.

Concernant les promesses, Alpha Condé a réitéré ce qu’il a toujours annoncé.  Il s’agit, entre autres, de la construction du chemin de fer, la transguinéenne qui devra transporter les minerais de fer du mont Simandou de la Guinée Forestière jusqu’au port profond de Forécariah. Il a, en outre, rappeler la réalisation très prochaine du chemin de fer Conakry-Kankan et qui devrait déboucher sur Bamako (Mali).

En réponse à la demande des promoteurs de la nouvelle constitution qui lui demandent à ce qu’il propose une date du référendum, Alpha Condé s’est contenté de dire qu’il a pris bonne note de leur volonté. « J’ai entendu les réclamations des populations de Kankan. Et personne ne pourra nous dire d’aller à gauche ou à droite si ce n’est le peuple. Ce que le peuple veut, c’est ce qui se fera », a-t-il promis.

C’est finalement après le meeting au stade M’Ballou Mady Diakité dans les environs de 17 heures que le président Alpha Condé et sa suite ont pris la direction du district de Fadou dans la sous-préfecture de Gbérédou Branama pour la pose de la première du chantier de construction de la nouvelle université de Kankan, financée par la République Populaire de Chine.

Selon des sources proches de la délégation présidentielle, le séjour du chef de l’Etat devra se prolonger dans la région avec l’escale ce dimanche24 novembre de Siguiri, un autre fief historique.