Alpha Condé à Mamou: encore des annonces et toujours des annonces !

juin 26, 2018 11:53
0

Après le rendez-vous d’hier, le président Alpha Condé a été accueilli ce mardi 26 juin par les populations de Mamou après les étapes de Pita et Dalaba où il a inauguré les centres Muffa.

A l’arrivée du chef d’Etat sur la place de l’indépendance, une fine pluie a arrosé les lieux pendant une dizaine de minutes provoquant quelques désagréments.

Après le discours de bienvenue du préfet Mory Diallo qui a magnifié les efforts du président pour l’amélioration des conditions de vie des populations de Mamou, le président a pris la parole pour annoncer de nouvelles initiatives.

«La pauvreté n’est pas une malédiction. L’ancien président Lula Da Silva a pu sortir des millions de personnes de la pauvreté dans son pays, le Brésil. La Chine, en seulement 20 ans, a pu sortir des centaines de millions de la pauvreté. En Guinée, nous sommes moins de 20 millions. Comment ne pouvons-nous pas sortir ces moins de 20 millions de la pauvreté ? Pour sortir les Guinéens de la pauvreté, il faut commencer par les couches les plus défavorisées. Les femmes, les jeunes, les agriculteurs et les éleveurs. Nous avons déjà accompagné par les femmes de Mamou avec une contribution financière. Maintenant il s’agit de leur donner les moyens pour travailler en mettant à leur disposition des appareils devant leur faciliter le travail. Nous avons commencé par le fonio. Tout le fonio produit par les femmes, sera acheté par nous. Nous avons signé un accord avec Dubaï pour acheter notre miel. C’est la même chose pour le beurre de Karité et le Moringa. Au Fouta, on produit beaucoup de pommes de terre. Nous avons acheté quatre usines que nous allons installer à Timbi Madina et à Soumbalako. C’est la transformation industrielle qui donne du prix à nos produits. Je demande aux femmes de s’organiser dans les Muffa. Nous avons fait venir des boulangeries centenaires pour les jeunes qui peuvent faire 4000 pains par jour. Nous avons fait venir des petites machines pour faire des jus de fruit, des machines pour transformer le riz paddy. Nous allons accompagner tout le monde », a promis le président de la République aux populations de Mamou.

Après cette réception, le locataire de Sékhoutoureya a inauguré les locaux de la MC2 (mutuelle communautaire de croissance), de la Muffa (Mutuelle financière des femmes africaines) et de la CAPF (Centre autonomisation pour la promotion féminine) de Mamou.

Les Institutions de microcrédit de Mamou ont bénéficié de nouveaux crédits de la part de Afriland First Bank. Un milliard de francs guinéens pour la Muffa de Mamou et 1,5 milliard de francs pour la MC2.

En revanche, faut-il le souligner, que la visite du site abritant la pépinière du café arabica dans la sous-préfecture de Tolo, initialement inscrite à l’agenda présidentiel n’a pas été effectuée. Le président a préféré prendre l’hélico pour Conakry.