Alpha Condé attendu au Sénégal pour la prestation de serment du second mandat de Macky Sall

0
650

Le président de la Guinée Alpha Condé est attendu à la prestation de serment de Macky Sall prévue le mardi 02 avril prochain dans la « ville nouvelle » de Diamniadio située à 31 kilomètres de Dakar, qui est en train de sortir de terre, avec ses trains, son autoroute, son centre de congrès et ses habitations comme futur centre administratif du Sénégal.

Telles sont les révélations de la presse sénégalaise qui cite que le président Alpha Condé devrait rester jusqu’à la fête de l’indépendance du 04 avril 2019. Macky Sall avait participé au soixantainaire de la Guinée en 2018.

Guineenews n’a pas été en mesure de confirmer la nouvelle par les services de presse de la présidence qui n’a pas répondu à notre demande d’information au moment où nous mettons sous presse.

Au moins cinq (5) chefs d’Etats de la sous-région sont attendus à Dakar, par la même occasion, mais la présence d’Alpha Condé retient l’attention car le président guinéen n’était pas présent à Diamniadio lorsque Macky Sall, en tant que candidat à l’élection présidentielle faisait son meeting d’investiture, alors que son opposant Cellou Dalein Diallo, y était. Une « hauteur » du président guinéen selon ses supporteurs car en tant que président d’un pays voisin, Alpha Condé ne voulait pas s’immiscer dans les affaires intérieur du Sénégal. C’est donc tout à fait normal que le président fasse le déplacement pour la prestation de serment, maintenant que les élections sénégalaises sont terminées.

Toutefois, entre temps, une visite très médiatisée de l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, à la veille de la présidentielle sénégalaise, à Conakry avait permis à Macky Sall de discuter discuter avec le Président guinéen et parler, au téléphone, avec beaucoup de chefs d’État de la sous-région qui lui ont tous tissé des lauriers possibles. Non sans l’inviter à retenir les «pyromanes» de son camp rapporte Seneweb.com, un magazine d’information basé à Dakar.

Macky Sall président du Sénégal a été élu pour la première fois en 2012 battant son ancien mentor Abdoulaye Wade et réélu dès le premier tour en 2019.