Alpha Condé : « Mon gouvernement croit aux potentiels de développement de l’économie numérique »

juin 11, 2019 5:00

Le président Alpha Condé a lancé ce mardi 11 juin 2019, la 4ème édition de la semaine nationale du numérique. C’est le nouveau siège de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT), situé à Koloma, qui va abriter les travaux de cette 4ème édition jusqu’au 14 juin.

A l’occasion de la cérémonie de lancement de ces travaux, Aminata Kaba, la présidente du Comité d’organisation de l’édition 2019, a d’abord indiqué que l’objectif de la semaine nationale du numérique est de promouvoir tous les outils et les actions liés au développement technologique en Guinée. Elle a ensuite rappelé les progrès réalisés par la Guinée depuis 2010 dans le secteur de l’économie numérique : « Le taux de pénétration de la téléphonie mobile est passé de -40% à plus de 102% entre 2010 et 2018. Celui de l’internet est, quant à lui, passé de -4% à plus de 35% sur la même période. L’Agence de promotion des investissements privés (APIP) a entrepris des actions dans le domaine du numérique, à savoir l’informatisation du guichet unique de l’investisseur. Toutes les administrations participant au processus de création d’entreprises sont ainsi interconnectées grâce au logiciel SYNERGUI, qui est le système national d’enregistrement des entreprises en Guinée. »

Les Guinéens vivant en Guinée ne sont pas les seuls à bénéficier de ces progrès technologiques, car ceux qui à l’étranger auront la possibilité, à partir de cette année, de créer des entreprises individuelles dans leur pays d’accueil. Cela, grâce à la plateforme numérique, « Envie d’entreprendre », qui a pour objectif de rendre accessible l’information sur l’entrepreneuriat en un seul endroit.

Abordant le sujet dans le même sens, Moustapha Mamy Diaby, le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie numérique, a rappelé les infrastructures construites sous l’impulsion du président Alpha Condé : « Monsieur le président, la révolution numérique de la Guinée est celle que vous avez ambitionnée, celle que vous avez tracée, celle que vous nous avez demandé de bâtir, faire en sorte que chaque Guinéen, où qu’il se trouve sur le territoire national, en dehors du territoire national, puisse bénéficier des avancées technologiques dans cet écosystème des technologies innovantes. Vous nous avez donné des directives claires.

Ces directives nous ont permis de construire des infrastructures structurantes. On peut citer entre autres, le backbone national, le câble sous-marin qui constitue une fierté mondiale, la construction des deux centres de transit internet, la Guinée étant l’un des rares pays africains disposant de deux points d’échange internet. Sous votre impulsion, nous avons construit au niveau des établissements secondaires, professionnels et supérieurs des centres informatiques connectés à l’internet pour donner l’opportunité à nos élèves, étudiants et aux formateurs de se familiariser à l’outil informatique.  Cette opportunité permet de diversifier les sources d’apprentissage, de qualifier l’enseignement. »

Quant au président Alpha Condé, il a réitéré l’intérêt de son gouvernement au développement de l’économie numérique : «Mon gouvernement croit aux potentiels de développement de l’économie numérique pour assurer le développement des autres secteurs socioéconomiques, y compris la santé, l’éducation, l’artisanat et l’agro-industrie. Nous avons investi plus de 300 millions de dollars, ce qui démontre la volonté du gouvernement de vraiment impulser ce secteur. »

Plus loin, le chef de l’Etat a rappelé les avantages des technologies de l’information et de la communication : «Les technologies de l’économie numérique sont en perpétuelle mutation. Elles offrent aux entreprises des opportunités de développement à la fois par la création des produits nouveaux répondant aux attentes du grand public et par la mise en œuvre du nouveau mode d’organisation permettant  une plus grande efficacité productive et une mise en relation plus directe avec le marché. Le secteur de l’économie numérique a d’abord un impact industriel lié à l’apparition contenue des produits nouveaux qui entretient un fort potentiel de croissance dans la production des biens et services. »

Pour terminer, le président Alpha Condé a affirmé que l’organisation par la Guinée en 2020 du sommet « Transform Africa » reste un grand défi pour le pays, mais il croit à la réussite de l’événement, à l’image de celui « Conakry Capitale mondiale du livre. »