Alpha Condé répond à ses détracteurs : «notre pays a choisi librement la voie de son destin»

0
429

Sans nommer personne, le président Alpha Condé a répondu à ses détracteurs qui l’accusent de s’octroyer un nouveau mandat après l’adoption d’une nouvelle Constitution. Il a martelé à qui veut l’entendre son penchant nationaliste et la jalousie de la Guinée et du peuple guinéen à n’accepter aucune ingérence dans ses affaires internes. C’était à la faveur de son investiture ce mardi 15 décembre au palais Mohamed V dans la commune de Kaloum. Lisez !

«Je suis fier d’être Guinéen et d’appartenir à un peuple qui a honoré tous les grands rendez-vous de son histoire. Un peuple libre, fier et farouchement attaché à sa souveraineté nationale chèrement acquise le 2 octobre 1958.

Le 18 octobre dernier, en se rendant massivement aux urnes dans la sérénité et la discipline, pour élire leur Président de la République, les Guinéens ont fait le choix de la démocratie et de la paix pour leur pays.   Les Guinéens, des femmes et hommes, patriotes et responsables, ont administré à la face du monde, la preuve de leur volonté de privilégier l’intérêt national, quel que soit l’enjeu. Ils ont également montré une capacité de dépassement de soi, pour mettre la nation au-dessus de tout impératif particulier.

Ce jour, mardi 15 décembre 2020 restera dans les annales de l’histoire. Il marque pour notre peuple, une nouvelle victoire sur lui-même, dans notre quête de valeurs démocratiques et d’une souveraineté pleine et entière. Notre pays choisit librement son chemin, la voie de son destin. Le peuple de Guinée reste fidèle à son histoire et sa vocation naturelle de prôner l’égalité entre les États et de défendre aussi la souveraineté de tous les peuples du monde.»