Alpha Condé-TV5-RFI-Le Monde: la riposte par quatre !

octobre 1, 2018 11:11
0

 «Je suis choqué ! Je suis choqué ! Je suis choqué ! Je suis choqué ! »

Le président de la Guinée de 60 ans a reçu une équipe de journalistes venus couvrir le 60ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée, qui est toujours jeune pour paraître sur ses 60 ans, soit dit en passant. Une interview pour rien, dirait-on, comme toujours, d’ailleurs.

On se souvient de la façon dont il a taclé la presse guinéenne. Sannou Kerfalla, Tham Camara et Hassane Kaba en savent quelque chose sur  ‘’le marquage à la culotte pour museler l’adversaire’’, pour lui couper l’herbe sous le pied et ‘’l’empêcher de développer son questionnaire’’.

 C’est embêtant que les journalistes qui abordent le président guinéen ne comprennent pas toujours son jeu. Il ne faut pas simplement poser des questions qui blessent, qui taclent, qui ‘’croquent’ les os, autrement dit, il faut éviter de poser des questions qui fâchent, au risque d’encourir des invectives.

 Sur les questions concernant le flux massif des jeunes vers la Méditerranée, Alpha avait raison de tacler les attaquants : Il n’y a pas que des Guinéens qui se noient.

Sur l’utilité de la croissance (à blanc), les populations ne voient ni feu ni flamme ni fumée, en dépit de l’appréciation complaisante du FMI, de la Banque Mondiale et autres institutions financières. Si Alpha se satisfait de cela, en n’écoutant pas le peuple qui gronde, les journalistes ont l’hyperacousie, ont eu raison d’écouter ce peuple pour venir s’enquérir auprès de qui de droit, hélas !

Sur les massacres du 28 Septembre, alors qu’il n’avait aucune raison de sortir de ses gonds à l’emporte-pièce,  alors qu’il avait fait le nécessaire, en donnant les moyens à la Justice, comme il l’a dit, Alpha avait trouvé à se faire difficile en allant chercher les choses ailleurs, montrant ainsi sa fausse mauvaise foi. Il y a des gens qui savent se mettre dans des problèmes, Alpha est leur champion.

Sur la question du troisième mandat, là, le gars du Monde a voulu faire un ‘’grand pont’’ pour parler du 65ème anniversaire de l’indépendance guinéenne avec lui, Alpha avait deviné l’intention du drible, il l’a bloqué net : C’est au peuple de Guinée qu’il dira ça !

Sur le peu de progrès et de réalisations constatés par la journaliste au long cou (comment elle s’appelle ?) Alpha était tellement à l’aise pour faire la nomenclature de ses réalisation  depuis le PPTE, depuis l’inflation qui était à 21 ou à 28%, à son arrivée au Pouvoir et qui est à 8% sous lui, l’électricité de moins 100 mégawatts à 240 et en vue 450 t en vue plus de 1000 mégawatts, excusez du peu, mais puisque Alpha avait été titillé sur la question, alors qu’il avait des arguments. On se demande si cette question n’avait été ‘’arrangée’’ pour lui donner la belle occasion, mais bon, Alpha avait riposté par quatre «Je suis choqué ! Je suis choqué ! Je suis choqué ! Je suis choqué ! »

Il avait raison d’être choqué deux fois, mais quatre fois, c’était un peu trop, certains avaient deviné un sourire dissimulé du cabotin… « Cowboy mou Condéboykahani-ma ». Bras cassé !