Alpha Seny Camara, procureur : « Il faut éviter que la religion empêche la loi contre le viol »

0
451

Le phénomène inquiétant de viol en Guinée était au menu des points abordés lundi par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum, Alpha Seny Camara. Lors des dernières audiences criminelles, sa juridiction a eu à juger une dizaine de dossiers sur le viol. « Le tribunal a été rigoureux sur les cas de viol…Les peines sont allées de 5 à 10 ans selon le niveau de gravité des cas », s’en est réjouit le magistrat debout.

L’un des doyens de la magistrature guinéenne, Alpha Seny Camara voudrait que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur contre les auteurs de viol qu’il considère comme l’infraction « la plus inhumaine possible ».  Sauf qu’en Guinée, tous les cas de viol ne sont pas portés devant les juridictions. Une situation que déplore le magistrat. « Les parents dont les filles sont victimes de viol doivent décider de porter plainte. Cela extrêmement important. Il faut éviter que la religion, les coutumes et les mœurs empêchent la loi d’intervenir à l’occasion des infractions de viol », a-t-il conseillé, et d’estimer qu’il serait grave « d’empêcher l’application de la loi contre les auteurs de viol ».

En tout cas, en ce qui le concerne, il prévient : « tant que nous allons exercer le ministère public dans le ressort de ce tribunal, nous allons engager l’action publique et veiller à l’application de la loi contre les auteurs de viol ».