Aménagement de Forécariah et environs : le ministre de la Ville reçoit des partenaires français pour faire le point

0
396

Financées par le Budget National de Développement (BND), les études sur le schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de la commune urbaine de Forécariah et les communes rurales de Benty et Maférinyah se poursuivent. C’est ce qui ressort de la rencontre que le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr. Ibrahima Kourouma, a eue ce lundi 18 novembre avec la société adjudicataire Algoé/Consultants (une société française choisie après appel d’offre du gouvernement, ndlr), a-t-on constaté sur place.

La Directrice de la société Algoé dans son intervention a expliqué à la presse les contours dudit projet. Il s’agit d’avoir, selon lui, des espaces de nouvelles polarités, de desserrement et de villes-relai. « Aujourd’hui, Conakry est allée jusqu’à Coyah et un peu au-delà. Pour éviter un développement anarchique le long des routes, il faut une organisation du territoire. Il est question d’acquérir les activités économiques de la population dans les bonnes conditions avec des voiries, des équipements de santé, de l’enseignement supérieur, de lycées, des réseaux d’eau, d’électricité tout en ayant une vision équilibrée avec des besoins pour l’agriculture et de milieux naturels (…) », a-t-elle expliqué.

Pour sa part, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire a rappelé le souci du chef de l’Etat Alpha Condé qui consiste à faire changer l’image du pays mais aussi permettre aux populations d’évoluer dans un cadre de vie décent.

C’est pourquoi, a fait savoir le ministre Ibrahima Kourouma, le président de la République a déclenché un processus d’aménagement des différentes zones et préfectures. « En plus de Forécariah, il y a Boké, Siguiri… qui vont bénéficier du même projet », a annoncé Dr Ibrahima Kourouma et de poursuivre : « le schéma directeur qui sera mis en place, a un grand avantage surtout que nous avons pris l’habitude de faire des constructions anarchiques en occupant des espaces. S’il n’y a pas d’aménagement ou de grand projet, il y a des citoyens qui vont s’installer pêle-mêle et on ne saura pas où mettre les équipements, ou quels sont les côtés qui sont considérés comme des lieux d’habitation. »

D’après le ministre de la Ville et de l’Aménagement, la préfecture de Forécariah va bénéficier d’importants projets. « Dans le développement que nous souhaitons à travers le projet ‘’Conakry vision 2040’’, c’est l’existence de plusieurs polarités. Nous aurons un port en eau profonde à Benty et un grand Aéroport. Il y aura beaucoup de choses qui seront transférées dans cette zone. C’est pourquoi, nous voulons savoir exactement quel est le type d’aménagement qu’il faut et qu’il type de disposition il faut pendre pour les équipements », a précisé le ministre Kourouma à la presse.

Lire vidéo: