Aménagement: le ministre marocain de la Coopération et des affaires Africaines à Conakry

juin 27, 2018 7:31
0

Le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma a reçu ce mercredi 27 juin à Conakry le ministre marocain de la Coopération et des Affaires Africaines, Mohcine Jazouli. Cette visite s’inscrit  dans le cadre du suivi des accords  signés entre le Royaume du Maroc et la Guinée, a-t-on constaté sur place.

 

Il s’agit au total de trois grands projets à savoir, la mise à niveau urbaine de la ville de Conakry,  son assainissement et la création d’un système de cadastre en Guinée.

En ce qui concerne la mise à niveau urbaine de la Ville de Conakry, Ibrahima Camara, le Directeur national de l’Aménagement et de l’Urbanisme, a affirmé qu’il s’agit d’aménager quatre axes dans la commune de Kaloum, en l’occurrence le Bouvard du Commerce qui quitte le rond-point du Port Autonome de Conakry (PAC) au Palais Mohamed V. Le deuxième projet concerne l’axe de l’Avenue de la République qui commence à partir du Palais Sékoutouréya jusqu’au niveau du Centre Hospitalo-Universitaire (CHU) de Ignace Deen. Le troisième, quant à lui,  porte sur le boulevard Telly Diallo qui relie la corniche Sud à la corniche Nord en passant par la Maison Centrale et la Cité Chemins de fer. Le dernier axe concerne l’Avenue du Port Autonome de Conakry qui quitte le rond-point du Port jusqu’au camp Almamy Samory Touré.

Selon M. Camara,  au-delà de ces quatre axes, il y a aussi deux places à aménager. «Il s’agit de la place de Téminétaye qui fait face au siège de la Feguifoot ainsi que les bordures de mer se trouvant derrière le Palais Mohamed V. Les voiries, les trottoirs, y compris des parkings seront aussi aménagés. Il y aura non seulement des verdures à travers les arbres mais aussi, des éclairages publics», a-t-il fait savoir.

Poursuivant, le Directeur nationale de l’Aménagement a annoncé que vue l’urgence liée aux travaux, les partenaires marocains ont estimé qu’ils peuvent aller directement avec les entreprises marocaines déjà installées sur place, qui sont en activité et qui sont spécialisées dans les mêmes domaines (…). «Le ministre marocain a souhaité que les travaux démarrent dans un bref délai », a-t-il rappelé.

Parlant toujours du projet d’assainissement de la ville, M. Camara a indiqué qu’une entreprise est déjà recrutée pour les travaux préliminaires. «Il s’agit de réaliser un réseau de 34 kilomètres d’assainissement dans les communes de Matam et de Dixinn à travers la construction de deux stations de traitement des eaux usées,  une à la Cité Ministérielle à Donka et l’autre à Coléah…», a-t-il confié.

Pour terminer, M. Ibrahima Camara a annoncé qu’il y a aussi un projet pour la construction d’un bloc foncier qui doit abriter le siège de la conservation foncière et la Direction des Domaines et Cadastre. « Il y a aussi l’appui institutionnel qui consiste à l’amélioration des capacités de nos cadres», a-t-il souligné.

Par ailleurs, le Directeur national de l’Aménagement a déclaré que la rencontre entre le ministre Ibrahima Kourouma et son homologue  Mohcine Jazouli, s’est soldée par une visite de certains sites  comme le Boulevard Telly Diallo et  l’Avenue de la République où se déroulera très bientôt la pose de la première pierre.

Rappelons enfin que lors  de cette visite du ministre marocain de la Coopération et des Affaires Africaines à Conakry, le ministre Kourouma était accompagné de ses conseillers, des cadres de son cabinet ainsi que les directeurs nationaux  des services techniques concernés par le projet.