An 11 du massacre du 28 septembre : l’Avipa appelle à la création d’un fonds d’indemnisation des victimes

0
390

Après 11 ans d’attente et de bataille pour la justice, les victimes du massacre du 28 septembre 2009 commémorent cet événement encore ce lundi. A cet effet, l’association des victimes, parents et amis du 28 septembre (avipa) a organisé une cérémonie commémorative à Conakry.

Accompagnée de ses partenaires au niveau national et international, l’avipa s’engage à poursuivre son combat pour la justice qui tarde à venir en dépit d’une certaine volonté politique affichée depuis onze ans maintenant. Mais en attendant un procès que les victimes appellent de leur vœu, espérant une réparation au bout, la présidente de l’avipa fait une demande. Dans son discours, Asmaou Diallo n’a pas manqué de demander également ‘’la mise en place du fonds d’indemnisation ‘’ des victimes.

« Nonobstant l’impérieuse nécessité de mettre en place un fonds d’indemnisation des victimes sans la subordonner au procès, les victimes traversent une situation qui interpelle les autorités guinéennes », poursuit-elle. Et d’ajouter : « en conséquence, l’Etat devrait dès maintenant envisager la création de ce fonds afin de soulager les victimes et leurs ayants droit qui vivent dans des conditions de précarité déplorables. »

Faut-il souligner que le Haut commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme, l’Union Européenne et de l’ambassade de la Belgique avaient, chacun, son représentant à cette rencontre. Sans oublier les représentants de organisations guinéennes des droits de l’homme et du parti Ufr (union des forces républicaines) de Sidya Touré.