An 60 de l’indépendance à Siguiri: le ministre des Mines et le Préfet prônent la vérité, la paix et la réconciliation

octobre 3, 2018 8:17
0

L’an 60 de l’indépendance de la Guinée fêté à Siguiri sous fond de discours de vérité, paix et réconciliation. Comme sur toute l’étendue du territoire, la zone de Manden était au cœur des festivités de l’an 60 de l’indépendance de la Guinée.

 Abdoulaye Magassouba, le ministre des Mines et de la Géologie présents pour la circonstance s’est dit ravi après la pose des fleurs à la Place des Martyrs.

« Nous sommes encore fiers d’être Guinéens, voyant ce que les compagnons de l’indépendance ont posé comme acte. La mobilisation à Siguiri démontre l’unité autour de ce symbole. Le Chef de l’État m’a chargé de transmettre un message de paix et d’unité à cette population. »

Quant au Préfet de Siguiri, il a tenu un discours de réconciliation et de pardon.

« Aucune œuvre humaine n’est parfaite. Il y a eu des pages sombres et des points noirs, l’expression dynamique de la lutte des classes et le moteur de la contradiction sociale qui fait avancer la société. Dans le cas de la Guinée, une espèce de vérité et de réconciliation s’impose, car chacun est responsable depuis 1958 jusqu’à nos jours. Il y a des actes regrettables, une victime est coupable quelque part et un coupable victime d’autre part. Il faut une union vers le dénominateur commun, notre Guinée. Notre mission, c’est de se dire la vérité et pardonner. » Ibrahima Kalil Keita

À ajouter que la Place des Martyrs de Siguiri a servi de cadre à ces festivités ou les différentes couches sociales et directions administratives ont défilées.