ANAFIC : le Conseil d’administration valide le rapport d’activités 2019 et le budget 2020

0
139

Le Conseil d’administration de l’Agence nationale de financement des collectivités locales (ANAFIC) a organisé sa première session au compte de l’année 2020. Au cours de cette rencontre qui s’est tenue du 9 au 10 janvier 2020, les participants à cette session se sont penchés sur les activités de l’année écoulée, le budget et a stratégie de communication pour 2020.

 « L’objectif de cette rencontre c’est d’apprécier nos activités de 2019 et évaluer ce qu’on va proposer pour 2020, mais aussi faire valider la stratégie de communication de l’agence nationale », a d’abord indiqué Alhassane Aminata Touré, Directeur général de l’ANAFIC, avant de revenir sur le travail fait au cours de l’année écoulée : « Durant l’année 2019, le gouvernement, à travers l’ANAFIC depuis que le budget d’affectation spéciale a été mis en place, a financé 791 micro-projets. Et ces 191 micro-projets sont en réalisation par 450 Petites et moyennes entreprises (PME) recrutées par les collectivités locales. Dans le cadre de la décentralisation et de l’application du code des collectivités, toutes ces infrastructures sont réalisées sous la responsabilité exclusive des maires et du conseil communal des différentes communes. »

Lors des deux sessions tenues en 2019, selon Hadja Christine Sagno, présidente du Conseil d’administration de l’ANAFIC, les recommandations formulées ont permis à l’agence d’accompagner efficacement les 337 collectivités locales de l’intérieur du pays dans le processus de l’exercice effectif des compétences transférées par l’État central.

« Des avancées significatives ont été enregistrées par l’ANAFIC au cours de la période 2019 dans la conduite des opérations de transfert de fonds aux collectivités locales et l’accompagnement de celles-ci dans la perspective d’une meilleure maîtrise d’ouvrage de développement décentralisé et participatif. Je crois fermement que sur la base des orientations de notre présente session, l’ANAFIC produira davantage de résultats satisfaisants sur le terrain », a ajouté Mme Christine Sagno.

Des retards dans le décaissement des fonds ont été enregistrés en 2019, car les travaux avaient débuté en juin. Mais cela ne se répétera pas en 2020, a promis la présidente du Conseil d’administration : « Le retard qu’on a eu en 2019, ce ne sera pas la même chose en 2020, parce que les choses vont démarrer immédiatement car depuis qu’on est là on a eu pas mal de bonnes nouvelles concernant le décaissement des montants  qui sont prévus pour 2020. Donc c’est déjà un acquis. »

A la fin des travaux, les membres du conseil d’administration ont validé le rapport d’activités 2019, le budget 2020 qui passe de 517 milliards GNF à 541 milliards.

Selon les responsables de l’ANAFIC, la totalité de 791 micro-projets seront réceptionnés avant la fin du mois de janvier 2020.