Angola : mort suspecte d’un Guinéen dans les mains de la police

0
727

Arrêté pour non-respect des mesures contre la COVID-19 ce dimanche 2 août, Mamadou Adama Sow, commerçant âgé d’une trentaine d’années est décédé quelques minutes après, dans les locaux de la police de la commune de Cacuacu, a-t-on appris de bonne source.

Souleymane Diallo, un ressortissant guinéen, vivant en Angola joint par guineenews revient sur les faits : « la police a indiqué que Mamadou Adama a violé la mesure de fermeture des boutiques et magasins imposée  à 16h00. Il a été arrêté devant sa boutique à 17h par 4 policiers qui étaient sur des motos. Quelques minutes après son arrestation,  des amis les ont suivis à la police. Mais avant leur arrivée, le jeune avait  déjà rendu l’âme. Aussitôt informé, l’ambassadeur de la Guinée a dépêché le consul Mory Touré qui avait à ses côtés Elhadj Abdoulaye Kaly Diallo,  président de l’Union du Foutah pour aller s’enquérir des faits. A leur retour, Elhadj Abdoulaye Kaly a dit que le commandant de la police et celui chargé de l’investigation criminelle leur ont confié que le jeune a été victime d’une crise cardiaque, pendant qu’ils l’auditionnaient »,  explique-t-il.

Mamadou Adama Sow était originaire de la sous-préfecture de Koin dans la préfecture de Tougué.