Angola : mort suspecte d’un Guinéen dans les mains de la police

0
1534

Arrêté pour non-respect des mesures contre la COVID-19 ce dimanche 2 août, Mamadou Adama Sow, commerçant âgé d’une trentaine d’années est décédé quelques minutes après, dans les locaux de la police de la commune de Cacuacu, a-t-on appris de bonne source.

Souleymane Diallo, un ressortissant guinéen, vivant en Angola joint par guineenews revient sur les faits : « la police a indiqué que Mamadou Adama a violé la mesure de fermeture des boutiques et magasins imposée  à 16h00. Il a été arrêté devant sa boutique à 17h par 4 policiers qui étaient sur des motos. Quelques minutes après son arrestation,  des amis les ont suivis à la police. Mais avant leur arrivée, le jeune avait  déjà rendu l’âme. Aussitôt informé, l’ambassadeur de la Guinée a dépêché le consul Mory Touré qui avait à ses côtés Elhadj Abdoulaye Kaly Diallo,  président de l’Union du Foutah pour aller s’enquérir des faits. A leur retour, Elhadj Abdoulaye Kaly a dit que le commandant de la police et celui chargé de l’investigation criminelle leur ont confié que le jeune a été victime d’une crise cardiaque, pendant qu’ils l’auditionnaient »,  explique-t-il.

Mamadou Adama Sow était originaire de la sous-préfecture de Koin dans la préfecture de Tougué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.