APIP : A peine installé, le nouveau directeur général se fixe des objectifs

0
1058

Nommé au poste de directeur général d’Agence de promotion des investissements privés (APIP) le 16 janvier dernier, le nouveau promu a été installé dans ses nouvelles fonctions ce mardi 22 janvier 2019.

En marge de son installation, Namory Camara a étalé ses ambitions, non sans dégager ses attentes de l’ensemble des travailleurs de l’institution dont il a charge de diriger désormais.

« Ma première priorité sera de consolider les acquis indéniables qui existent ici déjà, ainsi que les réformes qui ont été engagées par M. Gabriel Curtis et toute l’équipe de l’APIP. Cela montre encore une fois qu’il y a une équipe solide et dynamique ici. Le legs est très reluisant. Donc, ma première priorité, c’est d’amplifier ce qui a été fait, mais aussi me donner des ambitions assez élevées pour améliorer le climat des affaires, emmener beaucoup plus d’investisseurs, mais surtout mettre l’accent sur l’investissement des nationaux », a affiché Namory Camara qui qualifie l’APIP d’agence transversale constituant un maillon, un chef d’orchestre dans le monde des affaires.

« Donc, mon rôle sera de consolider tout ça, puisqu’il faut se donner des ambitions. C’est vrai qu’il ne faut pas verser dans l’autosatisfaction. Les acquis sont indéniables. Mais la lourde tâche me revient de donner une nouvelle dynamique, de nouveaux objectifs afin que l’APIP rayonne de plus belle », a-t-il ajouté.

A la question de savoir la stratégie qu’il adoptera pour réussir ce changement annoncé, le nouveau directeur général a déclaré le faire avec l’ensemble des travailleurs de l’APIP. « J’ai travaillé ici, j’ai travaillé ailleurs. Je ne connais rien d’autre que de travailler. L’équipe est dynamique, il faut juste la redynamiser, attirer de nouveaux talents, se reposer sur ceux qui sont là, être le chef qui est là, qui écoute tout le monde, qui redynamise et qui essaie d’assigner des objectifs clairs ». « Un assemblage de défis qui ne seront relevés à travers la culture d’un esprit de partage d’information, de dévouement et d’enthousiasme », a-t-il estimé.

« Nous sommes des interlocuteurs des investisseurs nationaux. A ce titre, il va falloir qu’on adopte une attitude beaucoup plus proactivité tant à l’interne qu’en direction des investisseurs », a confié Namory Camara au micro de Guinéenews©.