Appel à la résistance du FNDC: A Madina les détaillants devenus maître des lieux

0
720

Comme hier lundi, le grand marché de Madina est tenu ce mercredi – deuxième jour de l’appel à la résistance continue du FNDC –  par des marchands et autres détaillants de moindre facture. A la différence près qu’il y a assez de clients  par rapport à la veille.

Les artères principales bondées de marchands et clients donnent l’impression d’un jour normal à Madina. Mais, la réalité est tout autre à l’intérieur du marché.

Là, les boutiques et magasins sont toujours fermés depuis hier.

« Nous ne pouvons pas faire comme les gros commerçants.  Nous, nous vivons du jour au jour », explique Mohamed Soumah, marchand de serviette de bain. Il reconnaît quand même que sans les magasins, son business va prendre un coup.

« Nous prenons avec les grossistes. Sans eux, il m’est difficile de renouveler ma marchandise », reconnaît Soumah qui plaide pour un retour au calme dans le pays.